Mois : septembre 2016

Une femme ordinaire au parcours extraordinaire

Cette vidéo s’adresse à toutes celles et ceux qui traversent des moments d’inquiétudes et de doutes.

Je vais prochainement dédier sur ce blog, un menu dans lequel je vais poster toutes les vidéos et interview de gens ordinaires au parcours extraordinaire. Vous souhaitez vous aussi participer? Vous aussi vous avez une histoire à partager? Alors n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante : freddy.vandenberghe@accomplirsondestin.com

Que vous habitiez en France ou à l’autre bout du monde, avec les nouvelles technologies ( que je ne maîtrise pas encore parfaitement), je suis en mesure de conduire cette interview à distance, si, si, je peux le faire. Ne soyez pas timide cette rubrique est la vôtre. Nous avons tous une histoire à raconter. Vous ne souhaitez pas que l’on vous regarde en vidéo, je peux faire cette interview en format audio.

Alors ! A bientôt.

 

 

Interview Olivier Roland

Pour ma première interview d’expert, j’ai eu l’opportunité d’interviewer Olivier Roland pour la sortie de son livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études ».

En plus de sa vision de la liberté financière il partage avec nous son expérience de plusieurs années de rebelles intelligents qui s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent également sortir des sentiers battus pour réussir sa vie.

Je peux vous dire, que j’ai vraiment apprécier écouter Olivier qui m’a reboosté pour les années à venir.

olivier-roland

Si vous aussi vous souhaitez devenir un #rebellesintelligents, suivez Olivier Roland sur son site : https://olivier-roland.com/

Voici la vidéo de l’interview.

 

 

LES FEMMES FONT PEUR AUX HOMMES

 

 

J’ai hésité en écrivant le titre.. j’aurais tout aussi bien pu poser la question « pourquoi les hommes ont peur des femmes? ou « pourquoi les femmes font peur aux hommes? »

Peu importe la formulation, le constat est là au vu de  tous les propos que j’entends par les hommes, tout particulièrement ceux qui sont en solo à la recherche de leur âme sœur.

 peur-de-l-engagement-des-hommes

« Les femmes nous font peur »

 

Le constat étant fait, j’ai décidé de venir vous en parler sous forme d’une lettre ouverte à l’Homme.

 

Cher ….

Nos premiers mois de découverte étaient magnifiques et déjà tu es en train de t’éloigner.

Quand j’essaie de t’en parler, tu me réponds avec résignation «  je sais pas, tu me plais bien mais cela me fait peur »

Je ne sais toujours pas si c’est de « moi » dont tu as peur ou de la relation? 

En gros, voici un peu tout ce que tu m’as dis pour expliquer « ta fuite »

 « tu sais tout faire, tu t’occupes de tout toute seule, tu arrives à super bien gérer ta vie.

A coté de tout cela, toi tu as plein de loisirs, tu vois tes copines et vous passez de supers moments, tu peux partir en vacances toute seule, moi pas, tu ne t’ennuies jamais.. 

Puis tu assures sur le plan financier, (même si je reconnais que ton salaire est bien plus faible que le mien,) je vois que tu gères super bien tes dépenses. 

Physiquement, t’as encore un corps super bien entretenu, tu vas régulièrement chez le coiffeur et l’esthéticienne et je vois bien que les hommes te regardent quand tu es avec moi, je suis presque jaloux de toi! 

J’ai peur de poursuivre notre relation car je ne sais pas quel sens tu donnes à ma présence avec toi.

 J’ai peur de m’engager avec toi car ton indépendance m’effraie.

Je me faufile souvent devant tes questionnements pour PLUS D’engagements car j’ai une super trouille que cela ne marche pas. 

Finalement, je ne sais pas ce que je t’apporte, je ne sais même pas pourquoi tu me gardes et aussi pourquoi on est ensemble » 

Mon très cher amour,

 Il est donc grand temps que je te réponde car tes propos me font sourire mais je vois bien que toi tu ne prends pas notre relation avec le sourire, tu es un peu, beaucoup perdu!

 

Comme beaucoup de femmes de notre génération, Je fais effectivement beaucoup de choses, non pas toujours par choix mais par obligation aussi (et cela tu l’oublies un peu facilement non??) 

         Quand une femme vit seule, elle apprend vite à gérer sa maison, sa voiture, à bricoler, à gérer son porte monnaie et à faire appel le moins possible à des intervenants extérieurs (cela a un coût et comme tu le dis, les salaires féminins/masculins ce n’est pas encore l’égalité!!)

 

Cela ne veut pas dire : Je veux tout faire et ne laisser aucune place au mec!

Si tu t’engageais un peu plus, nous pourrions former  une super équipe complémentaire et si tu t’y mets un peu, nous pourrions de plus en plus partager les tâches et tu verras que tu sauras vite apprécier ton rôle de soutien

Voici déjà une des choses importantes que tu m’apportes : ton soutien, ton épaule..

 

 

Mes loisirs, mes vacances, mes moments en solo : certes, j’ai besoin d’avoir du lien social, une vie extérieure, des moments pour moi.

Là encore, sache que si j’avais à choisir entre partir avec toi main dans la main pour un voyage à 2 ou partir en solo vers une destination lointaine, je n’hésiterais pas trop longtemps : ce serait avec toi que j’aurais envie de partager le coucher de soleil.

 

Oui cela t’étonne souvent, mais les femmes fonctionnent à l’affect donc si elles sont avec leurs amoureux, elles sont déjà super comblées..

 

En solo, elles colmatent les brèches comme on dit

Sais tu que partir seule c’est souvent fuir sa solitude mais ELLE, elle ne t’oublie pas même au bout du monde!

Profiter des belles choses de la vie ( elle est courte)  la savourer est souvent un art de vivre.

 

Mes moments en solo, c’est un peu comme si j’avais appris à apprivoiser ma solitude. Je suis passée par des énormes moments de cafard, voir de désespérance puis j’ai fini par savourer ces moments rien que pour moi.

 

Si tu étais là mon amour, à t’engager plus avec moi, t’inquiète, je veux bien en laisser de coté de mes moments en solo.. ce n’est qu’une façon de vivre, cela se modifie selon les circonstances.

 

Quiétude financière, penses tu..

Certes, j’ai bossé dur pour en arriver au poste où je suis.

Certes, j’ai maintenant une rémunération confortable mais tu sais.. là encore, ne te sauve pas en courant, soit simplement mathématicien, si nous nous « associons » nous garderons notre indépendance financière si tu le veux mais en tout cas nous mutualiserons nos dépenses, donc sois fière que je sois autonome et que je puisse m’assumer. Ne sois pas jaloux, mais au contraire plus que ravi et fier d’avoir une compagne qui sait tenir un budget!

 

Physiquement et psychologiquement, bien dans les baskets ou talons aiguilles !

 j’ai toujours entretenu mon corps et tu imagines forcément que me retrouvant seule, je fais d’autant attention à ma personne.

 Permets moi de te dire qu’il s’agit comme d’un « capital séduction » ET tu en profites puisque je t’ai séduite!

Célibataire, si je commence à me négliger, à perdre toute féminité et à détester mon image, je suis mal partie pour faire la rencontre de ma vie

Je fais donc attention à ma personne et de ce fait j’entretiens un regard sur moi qui me permet plus aisément de m’abandonner à l’autre.

 Si j’étais bourrée de complexe, ma sensualité ne serait surement pas au top

 

Ma sensualité t’effraie, vas tu assurer?

 

Cesse de t’inquièter là dessus!! dans ce domaine comme dans plein  d’autres, je ne te demande pas de faire la compétition, « d’assurer » d’être un étalon etc. ’

J’ai besoin de tendresse, de câlins d’attentions, d’une sexualité épanouissante, tout comme toi.

 Ne sois donc pas effrayé, tu as tout à gagner que je puisse avoir une libido qui se porte bien et un corps qui sait s’abandonner à tes caresses.

N’oublie pas que nous sommes 2 et si chacun connait le désir, et l’exprime..  la « machinerie » suivra !!

 

Que faire de tes peurs à mon égard ?

 

       m’en parler en m’avouant les choses avec sincérité, sans honte, tu ressens cela, il y a des solutions, ne fuie pas!

       échanger le plus possible sur tous les sujets épineux, ne pas se dire « tu as raison, j’ai tort » mais trouver le meilleur consensus possible dans l’écoute de nos besoins

       tenter de retrouver confiance dans la gente féminine, ne pas comparer, ne pas se dire « elles sont toutes pareilles » «  elles vont me plumer » etc

       apprendre à mieux te connaitre : tu es bourré de qualités, de ressources en toi mais souvent tu donnes la place au négatif avant de penser positif.

       Savourer ce que tu as : tu n’es peut être pas « mon » homme idéal mais si je suis avec toi, c’est parce que c’est TOI et pas quelqu’un d’autre. Inverse ainsi les rôles, moi ce n’est pas une autre qui serait comme ceci ou comme cela…

       Faire quelques efforts pour te sentir de mieux en mieux dans ta peau de mec : si tu n’aimes pas le regard que tu portes sur ton corps, ton physique, tu peux intervenir pour changer les choses, cesse de penser que cela ne sert à rien, ton capital séduction est important pour t’aimer.

       Apprécie d’avoir séduit une femme qui « assure » qui peut t’apporter plein de choses et donc niveler vers le haut plutôt que vers le bas

       Reprend confiance en tes atouts et apprends à les valoriser ET surtout dis toi que nul n’est parfait mais on peut toujours tendre à l’excellence

       Ouvrir ton coeur, il a parlé pour toi, écoute le, il n’y a pas de meilleur baromètre de ton bonheur et n’oublie pas que le risque « zéro » n’existe pas!

 

Souffrir de ne pas avoir aimer est plus difficile que souffrir d’avoir aimer

 

Article rédigé par Lysiane THOMAS, Coach en Bien Etre Amoureux

www.devousamoi-metz.com

 

Régler votre attention sur une chose à la fois

Régler votre attention sur une chose à la fois

Certains d’entre nous n’arrivent pas à se concentrer sur leur objectif car ils ont perpétuellement des pensés récurrentes. Vous êtes-vous déjà retrouvé au cinéma ou au restaurant en étant complètement ailleurs dans votre tête ? En train de penser si vous avez bien garé la voiture, bien fermé la maison ? Est-ce que cela ne vous empêche pas d’être pleinement dans le moment présent et de profiter de celui-ci.
Par exemple, se dire demain matin je commence à prendre un petit déjeuner équilibré, et le matin arrivant on se met à penser aux impôts à régler, à prendre un rendez-vous chez le coiffeur, à une problématique que l’on rencontre au travail…Et sans savoir pourquoi on vient d’avaler un café et quelques gâteaux en guise de petit déjeuner et nous sommes en retard pour aller au travail.
Analysons cette situation, est-ce que tous ces problèmes ont été résolus au petit déjeuner ? Probablement que non, mais alors pourquoi n’avons-nous pas la même force de conviction que la veille quand nous avions pris la décision de prendre un petit déjeuner équilibré ?
La réponse est simple, c’est l’attention que nous avons accordé à d’autres pensées, des pensées plutôt stressantes que l’on a jugé plus urgente que notre petit déjeuner santé.
Si nous ne changeons pas notre façon de penser, nous ne pourrons pas espérer atteindre notre objectif. Le cerveau sait être efficace sur une tache à la fois, quand il a plusieurs pensées en tête il va se concentrer en priorité sur celle qui trouve menaçant et placer en arrière garde les bonnes pensées.
Nous détenons cette caractéristique de nos ancêtres, ils devaient être capable de détecter une menace ( un prédateur ) stressante et d’abandonner tout ce qu’ils étaient en train de faire pour se protéger.
Actuellement nous ne rencontrons plus de prédateur mais le cerveau fonctionne toujours de la même manière, il détecte les sources de stress de la même manière, donc vos impôts, la crise économique ou bien tout autre tracas sont les prédateurs des temps modernes pour l’être humain.
L’avantage c’est qu’ils ne sont pas d’une menace immédiate, c’est-à-dire que notre vie n’est pas en danger. Dans ce cas pourquoi ne pas les placer en arrière garde et placer les bonnes résolutions à l’avant-garde ?
Pour vous, je vais vous donne un exercice à faire, plus vous allez le faire et plus vous allez musclé votre mental à faire les bons choix. Le rôle de cet exercice est d’apprendre à orienter son attention sur ce qui est bon pour vous. Arrêtez votre attention sur une seule chose, et ne vous souciez pas du reste, rien est urgent sauf les cas de force majeur et nous n’en rencontrons pas souvent.
Exercice pratique :
Ou que vous soyez, fixez un point fixe ou fermez les yeux si possibles et Inspirez pendant 5 secondes, expirez pendant 5 secondes, il faut compter les secondes dans votre tête en même temps. Vous allez faire le ménage dans vos pensées car pendant que vous allez penser à compter et à respirer, les pensées négatives vont disparaitre.
Après cela, vous pouvez penser à votre objectif et faire quelque chose qui vous en rapproche comme aller au sport, préparer la cuisine, etc. La règle est simple il vous faut replacer votre attention sur une seule chose à la fois, et vous entrainer pour ça, avec le temps ça deviendra automatique

LES FEMMES FONT PEUR AUX HOMMES

 

J’ai hésité en écrivant le titre.. j’aurais tout aussi bien pu poser la question « pourquoi les hommes ont peur des femmes? ou « pourquoi les femmes font peur aux hommes? »

Peu importe la formulation, le constat est là au vu de tous les propos que j’entends par les hommes, tout particulièrement ceux qui sont en solo à la recherche de leur âme sœur.

« Les femmes nous font peur »

 

Les femmes font peur aux hommes

 

Le constat étant fait, j’ai décidé de venir  vous en parler sous forme d’une lettre ouverte à l’Homme.

 

Cher ….

Nos premiers mois de découverte étaient magnifiques et déjà tu es en train de t’éloigner.

Quand j’essaie de t’en parler, tu me réponds avec résignation «  je sais pas, tu me plais bien mais cela me fait peur »

Je ne sais toujours pas si c’est de « moi » dont tu as peur ou de la relation?

En gros, voici un peu tout ce que tu m’as dis pour expliquer « ta fuite «

« tu sais tout faire, tu t’occupes de tout toute seule, tu arrives à super bien gérer ta vie

A coté de tout cela, toi tu as plein de loisirs, tu vois tes copines et vous passez de supers moments, tu peux partir en vacances toute seule, moi pas, tu ne t’ennuies jamais..

Puis tu assures sur le plan financier, (même si je reconnais que ton salaire est bien plus faible que le mien,) je vois que tu gères super bien tes dépenses

Physiquement, t’as encore un corps super bien entretenu, tu vas régulièrement chez le coiffeur et l’esthéticienne et je vois bien que les hommes te regardent quand tu es avec moi, je suis presque jaloux de toi!

J’ai peur de poursuivre notre relation car je ne sais pas quel sens tu donnes à ma présence avec toi.

J’ai peur de m’engager avec toi car ton indépendance m’effraie.

 

les hommes ont peur des femmes

Je me faufile souvent devant tes questionnements pour PLUS D’engagements car j’ai une super trouille que cela ne marche pas

Finalement, je ne sais pas ce que je t’apporte, je ne sais même pas pourquoi tu me gardes et aussi pourquoi on est ensemble »

 

Mon très cher amour,

Il est donc grand temps que je te réponde car tes propos me font sourire mais je vois bien que toi tu ne prends pas notre relation avec le sourire, tu es un peu, beaucoup perdu!

Comme beaucoup de femmes de notre génération, Je fais effectivement beaucoup de choses, non pas toujours par choix mais par obligation aussi (et cela tu l’oublies un peu facilement non??)

Quand une femme vit seule, elle apprend vite à gérer sa maison, sa voiture, à bricoler, à gérer son porte monnaie et à faire appel le moins possible à des intervenants extérieurs (cela a un coût et comme tu le dis, les salaires féminins/masculins ce n’est pas encore l’égalité!!)

Cela ne veut pas dire je veux tout faire et ne laisser aucune place au mec!

Si tu t’engageais un peu plus, nous pourrions former une super équipe complémentaire et si tu t’y mets un peu, nous pourrions de plus en plus partager les tâches et tu verras que tu sauras vite apprécier ton rôle de soutien

Voici déjà une des choses importantes que tu m’apportes : ton soutien, ton épaule..

Mes loisirs, mes vacances, mes moments en solo : certes, j’ai besoin d’avoir du lien social, une vie extérieure, des moments pour moi.

Là encore, sache que si j’avais à choisir entre partir avec toi main dans la main pour un voyage à 2 ou partir en solo vers une destination lointaine, je n’hésiterais pas trop longtemps : ce serait avec toi que j’aurais envie de partager le coucher de soleil.

Oui cela t’étonne souvent, mais les femmes fonctionnent à l’affect donc si elles sont avec leurs amoureux, elles sont déjà super comblées.. 

En solo, elles colmatent les brèches comme on dit

Sais tu que partir seule c’est souvent fuir sa solitude mais ELLE, elle ne t’oublie pas même au bout du monde!

Profiter des belles choses de la vie ( elle est courte) la savourer est souvent un art de vivre.

Mes moments en solo, c’est un peu comme si j’avais appris à apprivoiser ma solitude. Je suis passée par des énormes moments de cafard, voir de désespérance puis j’ai fini par savourer ces moments rien que pour moi.

Si tu étais là mon amour, à t’engager plus avec moi, t’inquiète, je veux bien en laisser de coté de mes moments en solo.. ce n’est qu’une façon de vivre, cela se modifie selon les circonstances.

Quiétude financière, penses tu..

Certes, j’ai bossé dur pour en arriver au poste où je suis.

Certes, j’ai maintenant une rémunération confortable mais tu sais.. là encore, ne te sauve pas en courant, soit simplement mathématicien, si nous nous « associons » nous garderons notre indépendance financière si tu le veux mais en tout cas nous mutualiserons nos dépenses, donc sois fière que je sois autonome et que je puisse m’assumer. Ne sois pas jaloux, mais au contraire plus que ravi et fier d’avoir une compagne qui sait tenir un budget!

Physiquement et psychologiquement, bien dans les baskets ou talons aiguilles !

j’ai toujours entretenu mon corps et tu imagines forcément que me retrouvant seule, je fais d’autant attention à ma personne.

Permets moi de te dire qu’il s’agit comme d’un « capital séduction » ET tu en profites puisque je t’ai séduite!

Célibataire, si je commence à me négliger, à perdre toute féminité et à détester mon image, je suis mal partie pour faire la rencontre de ma vie

Je fais donc attention à ma personne et de ce fait j’entretiens un regard sur moi qui me permet plus aisément de m’abandonner à l’autre.

Si j’étais bourrée de complexe, ma sensualité ne serait surement pas au top

Ma sensualité t’effraie, vas tu assurer?

Cesse de t’inquiéter là dessus!! dans ce domaine comme dans plein d’autres, je ne te demande pas de faire la compétition, « d’assurer » d’être un étalon etc. ’

J’ai besoin de tendresse, de câlins d’attentions, d’une sexualité épanouissante, tout comme toi.

Ne sois donc pas effrayé, tu as tout à gagner que je puisse avoir une libido qui se porte bien et un corps qui sait s’abandonner à tes caresses.

N’oublie pas que nous sommes 2 et si chacun connait le désir, et l’exprime.. la « machinerie » suivra !!

Que faire de tes peurs à mon égard ?

• M’en parler en m’avouant les choses avec sincérité, sans honte, tu ressens cela, il y a des solutions, ne fuie pas!

• échanger le plus possible sur tous les sujets épineux, ne pas se dire « tu as raison, j’ai tort » mais trouver le meilleur consensus possible dans l’écoute de nos besoins

• tenter de retrouver confiance dans la gente féminine, ne pas comparer, ne pas se dire « elles sont toutes pareilles » «  elles vont me plumer » etc

• apprendre à mieux te connaitre : tu es bourré de qualités, de ressources en toi mais souvent tu donnes la place au négatif avant de penser positif.

• Savourer ce que tu as : tu n’es peut être pas « mon » homme idéal mais si je suis avec toi, c’est parce que c’est TOI et pas quelqu’un d’autre. Inverse ainsi les rôles, moi ce n’est pas une autre qui serait comme ceci ou comme cela…

• Faire quelques efforts pour te sentir de mieux en mieux dans ta peau de mec : si tu n’aimes pas le regard que tu portes sur ton corps, ton physique, tu peux intervenir pour changer les choses, cesse de penser que cela ne sert à rien, ton capital séduction est important pour t’aimer.

• Apprécie d’avoir séduit une femme qui « assure » qui peut t’apporter plein de choses et donc niveler vers le haut plutôt que vers le bas

• Reprend confiance en tes atouts et apprends à les valoriser ET surtout dis toi que nul n’est parfait mais on peut toujours tendre à l’excellence

• Ouvrir ton cœur, il a parlé pour toi, écoute le, il n’y a pas de meilleur baromètre de ton bonheur et n’oublie pas que le risque « zéro » n’existe pas!

 

Souffrir de ne pas avoir aimé est plus difficile que souffrir d’avoirclip_image002 aimé

Article rédigé par Lysiane THOMAS, Coach en Bien Etre Amoureux

www.devousamoi-metz.com

Où en êtes-vous avec votre Ego partie 3/3

 

ou en etes vous avec votre ego partie 3.jpg

 

Nous voici aux termes des trois parties de cet article ‘’Où en êtes-vous avec votre EGO”.

 

Nous avions vu dans la première partie l’EGO piano, plutôt prudent et distant avec le lien à soi. Dans la seconde partie l’EGO Voce, bon serviteur mais mauvais  maître, nous allons voir dans ce troisième volet, l’EGO allégro, la meilleure base pour aimer le monde.

 

Quel plaisir d’être soi ! De vivre le grand amour avec sa petite personne ! De se sentir bien lorsqu’on pense à soi, lorsque l’on se regarde dans le miroir que l’on fait le bilan de ses actions.  Il n’y à pas de mal à se faire du bien, au contraire, c’est le meilleur socle possible pour que le monde tourne bien. C’est vous dire si les gens vont mal en fait et appartiennent plutôt à d’autres catégories d’EGO.

Pourtant si chacun se souciait davantage de vivre heureux en sa propre compagnie, que de conflits inutiles seraient évités ! Pourquoi diaboliser l’EGO ? La fausse modestie et les altruismes en toc ou ne névrose massive ( s’occuper des autres parce qu’on est incapable de s’occuper de soi), cela vous dérange.

Au quotidien, vous considérez qu’il faut s’aimer, se chouchouter et sans aucune culpabilité. Parce que la vie est dure et qu’un bon EGO permet de mieux lui faire face. Parce que se respecter soi-même, c’est le meilleur des tremplins pour respecter les autres et avoir la force est l’énergie de les aider. Parce que, finalement, une pincée de narcissisme met du sel dans les rapports humains : que se passerait-il si personne n’avait d’avis ni de subjectivité? est-ce qu’on ne finirait pas par s’ennuyer ferme ?

Quels sont les bénéfices de l’EGO Allégro ?

Joie de vivre et énergie vous caractérise et cela peut même être contagieux à vous fréquenter. Une personnalité, riche, présente, engagée et affirmée. Vous n’avez pas peur de faire entendre vos avis et besoins, de demander à ce que vos attentes soient satisfaites, et à tout faire pour qu’elles le soient. Au passage, cela peut aussi vous aider à changer le monde, même si au départ c’est pour des raisons de convenance personnelles : ce qui est bon pour vous l’est aussi en général pour les autres !

Quels sont les inconvénients de l’EGO Allégro ?

Il y a des défauts dans votre cuirasse, vous en êtes parfaitement conscient. Du côté, par exemple, de l’égoïsme ou de la mauvaise foi. Masi aussi du côté de la déception : il peut vous arriver de passer de l’amour au désamour et à la colère contre vous-même. De vous en vouloir à l’excès, d’avoir envie de faire du mal.

Voici quelques suggestions pour l’EGO Allégro !

Bien sûr, vous avez intérêt à pratiquer régulièrement de petites cures d’oubli de soi ( retraites spirituelles, temps offert aux autres, associations, etc.), histoire d’éliminer les quelques ego-toxines qui s’accumulent avec le temps. Mais c’est comme pour la nourriture : il n’y à pas que les diètes, il y aussi les partages. Vous qui connaissez l’intérêt d’un bon EGO, bien nourri, nourrissez aussi celui des autres. Comment ? En les félicitant, les encourageant, les valorisant. Exportez et partagez votre savoir-faire: votre entourage aussi est avide d’estime de soi !

J’espère que ces trois articles vous auront aidé à y voir plus clair et surtout à vous faire avancer un peu plus vers votre bien-être. N’hésitez pas à partager et surtout commenter cet article.

Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études

 

tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études

 

 

J’ai très envie de vous parler d’un livre qui est déjà en vente sur Amazon et qui va prochainement sortir dans toutes les librairies de France, du Canada, de la Belgique et de la Suisse.

 

Ce livre a trois grandes parties qui sont les suivantes :

 

– Pourquoi le système éducatif est obsolète et pourquoi il est vain d’attendre qu’il se réforme
– Comment hacker votre éducation en boostant votre QI et en apprenant à apprendre
– Comment devenir libre en créant une entreprise qui est au service de votre vie, plutôt que votre vie soit au service de votre entreprise
Bref, c’est le manuel du rebelle intelligent pour réussir en dehors du système et être libre au 21eme siècle, basé sur l’expérience de centaines d’entrepreneurs et plus de 400 références scientifiques 🙂 #rebellesintelligents

 

Un mot sur son auteur : Olivier Roland :

 

En fait, non plutôt que des mots, j’inclus une vidéo qui ne dure que 1minutes 42 et qui vous présentera Olivier bien plus efficacement.

 

Mais moi, pourquoi je vous fait tant de publicité sur Olivier Roland et son livre, son histoire et plus encore? Tout simplement parce que je suis son élève? Ah bon ! il est professeur? Non, pas tout à fait mais, je suis sa formation Blogueur Pro depuis quelques mois et c’est grâce à olivier qu’aujourd’hui, (même si tout n’est pas encore parfait) je peux dire que je me suis trouvé une nouvelle vocation, je ne sais pas encore vers quoi tout cela va me mener, mais je suis sur que cela me conduit vers du mieux et j’en suis déjà très reconnaissant car en a peine quelques mois, je suis parti du néant en blogging pour aujourd’hui publier régulièrement des articles, des vidéos, des Podcast, sur mon blog accomplirsondestin.com que vous pouvez visiter au passage.

Donc vous l’aurez compris, ce livre que propose Olivier est une mine d’or pour celles et ceux qui souhaitent changer de vie, ne plus travailler pour les rêves d’un autre mais bien pour vivre ses propres rêves.   Vous savez ce qui caractérise ce que Olivier propose, c’est que ses méthodes sont simples à mettre en place même pour les plus “nuls” en termes d’informatique par exemple. Mais surtout ses méthodes sont efficaces, elles ont déjà permis à de nombreuses personnes de vivre leur propre rêves.

Bon assez parlé, vous voulez en savoir plus?  Lisez le livre, il sort en librairie le 23 septembre vous pouvez accéder au site à l’adresse suivante :

https://olivier-roland.com/

 

A Bientôt

 

Où en êtes-vous avec votre ego? Partie 2/3

 

ou en etes vous avec votre ego partie 2

Bonjour,

Voici donc la partie 2/3 de “ Où en êtes-vous avec votre ego?

 

Lors de mon précédent article, je vous avais parlé de l’EGO piano, celui qui est prudent et distant avec le lien à soi. Aujourd’hui je vais vous parler de l’EGO VOCE, qui lui est un bon serviteur mais un mauvais maître. Curieux d’en savoir plus ? Alors allons-y.

L’EGO c’est important pour aller bien, pour trouver sa place dans la société. Nous ne sommes pas des saints sans besoins. Il est légitime de s’accorder respect mais aussi des soins minimaux, non pas pour “ se montrer ou encore dominer” mais simplement pour exister.

La Rochefoucauld écrivait ceci : “ Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs”; Vous l’aurez donc compris, pour aider son prochain ou encore aimer son prochain et faire preuve d’altruisme, il faut tout d’abord être en accord avec son EGO, avec son soi intérieur et seulement il est possible d’aider et d’aimer les autres.

Au quotidien, vous cherchez l’équilibre, vous considérez vos besoins comme importants, mais pas d’avantage que ceux des autres. L’EGO n’a pas la première place ou alors cela s’appelle du narcissisme, mais à l’inverse ne soyons pas masochiste, il n’a pas non plus la dernière place. Il est un élément au milieu de tout ce qu’il importe de cultiver comme : le respect de soi, sociabilité, ouverture au monde, engagement, travail…..

 

Quels sont les bénéfices de l’attitude de l’EGO VOCE ?

 

Votre choix de la “voie du milieu” est adaptée à notre société démocratique “ ce qu’il en reste”, où tout tourne autour de la personne et de ses droits, mais vous permets aussi de ne pas vous noyer dans les dérapages de cette même société, notamment dans tout ce qui survalorise l’EGO. La possession de biens matériels. Et malheureusement de plus en plus d’actualités avec les enfants rois. ( Parce que je le vaux bien, quand je veux et comme je veux”).

 

Quels sont les inconvénients de l’attitude de l’EGO VOCE ?

 

Votre objectif d’équilibre : écouter l’EGO sans pour autant lui obéir aveuglément, n’est pas toujours facile à maintenir. D’où parfois, des tensions intérieures entre vos réflexes et vos valeurs. Des coups de fatigue, d’angoisse, de découragement même. Et des envies fortes d’égoïsme et de simplification, pas facile de rester dans le juste milieu !

 

Voici quelques suggestions pour l’EGO VOCE :

 

N’ayez pas peur de temps en temps d’occulter un peu “ mon logiciel, mes valeurs, mon juste milieu” et laissez un peu courir votre EGO dans la nature, sans le museler ni lui crier “au pied ! “ . Après tout il est humain de se dire j’aime bien qu’on me regarder, qu’on m’admire, qu’on m’applaudisse, qu’on écoute mon avis, qu’on me serve en premier, que l’on se souvienne de mon nom, tout en veillant à ne pas totalement devenir “accro” à ce genre de plaisir terrestre.  Il est même possible que ces écarts vous feront progresser davantage qu’un cap trop fermement maintenu.

Vous reconnaissez-vous dans ces deux tableaux dressés sur l’EGO ? Vous sentez-vous plus EGO Piano ou EGO VOCE? Pas encore sur de vous? Je traiterai dans la 3ème partie de l’EGO Allégro. Son slogan ! La meilleure base pour aimer le monde.

J’ai déjà l’impression que celui-ci vous plaît d’avantage ? Non? Alors, soyez patient je reviens très vite.

Freddy

Où en êtes-vous avec votre ego? Partie 1

 

 

ou en etes vous avec votre ego

Il existe différentes sortes d’égo un peu comme des voix portées en chant : On pourrait parler de l’égo piano, l’égo mezzo voce et l’égo allégro.
Rassurez-vous même si vous ne connaissez rien à la musique et au chant, Aujourd’hui je vais vous parler de l’égo piano.

 

L’égo piano se décrirait ainsi :

 

Prudence et distance avec le lien à soi.

 

Si l’ego n’est pas une illusion, en tous les cas, il y ressemble. L’ego peut, à vos yeux, être une source de souffrance. orgueil, certitudes, susceptibilité, matérialisme, et bien d’autres errances encore. Même sans aller jusqu’à la sévérité de Pascal qui disait ceci : “ le moi est haïssable parce qu’il est injuste, et qu’il se fait le centre de tout’’, vous n’en cultivez pas moins une certaine suspicion envers des excès d’attachement à sa petite personne.

Au quotidien, vous cultivez prudence et distance envers l’ego et ses exigences. L’attachement à soi – l’ego comme un miroir- peut faire obstacle à l’écoute et au respect des autres ( c’est ce que l’on appelle l’égoïsme), et aussi à la compréhension du monde, c’est ce que l’on appelle l’égocentrisme. Il peut aussi empêcher l’accès au bonheur, en nous limitant à la satisfaction de nos besoins : faire ce dont j’ai envie, obtenir ce dont je pense avoir besoin, c’est souvent d’ailleurs la garantie de ne pas être heureux, tout au plus satisfait, content de soi.

Quels sont les bénéfices de votre attitude?

 

Un réel soucis d’authenticité, le désir de ne pas vous imposer, d’écouter les autres, les comprendre, les respecter aussi. Une capacité à résister aux faux-semblants et à la fausse monnaie de l’estime de soi, à quoi nous pousse la société : acheter, posséder, dominer, avoir raison; vous savez que le plus souvent, ce sont des leurres et des pseudo-combats, parfaitement creux et inutiles, juste là pour nous valoriser. On ne se rapproche pas de l’essentiel en satisfaisant son ego, mais ne le mettant en sourdine.

Quels sont les inconvénients de l’ego piano ?

 

Un certain ascétisme ( se sentir un Être supérieur, à la morale saine, ou renoncer à s’adapter à la vie actuelle), un renoncement qui peut sembler de l’indifférence, tout cela peut déconcentrer les personnes autour de vous. Attention aussi à ne pas négliger le minimum de respect de soi dont chaque  humain a un besoin vital, comme l’amitié, l’amour, par exemple.

Voici quelques suggestions pour l’ego piano.

 

Ne percevez pas et ne laissez pas percevoir aux autres, votre démarche uniquement en “contre” la société de consommation, mais recentrez-vous aussi régulièrement sur les nombreux “pour” de la société. ( la simplicité, la sincérité, la tranquillité). N’hésitez pas d’expliquer vos choix, assumez-les, c’est bien à cause d’eux que vous avez choisi de vous équilibrer ainsi. Cela vous rendra plus proche, et fera d’avantage d’émules autour de vous qu’une attitude distante et hautaine.

Rappelez-vous, vous êtes ce que vous êtes aujourd’hui, l’important est d’apprendre à se connaître te en fonction de ses qualités et ses points à “améliorer”, prendre les décisions qui vous feront évoluer vers le bien-être et la paix intérieure.

Prochainement nous étudierons l’ego Mezzo, bon serviteur mais mauvais maître. à bientôt.

Freddy

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...