Cancer et rituels de soins

cancers et rituels

Pourquoi est-il important de mettre en place des “habitudes”, “rituels” quand on est atteint d’un cancer?

Avant toute chose, je rappelle, que je ne suis ni médecin, ni thérapeute. Je parle ici d’expériences personnelles ou de personnes que je connais et que je souhaite partager, qui ont vraiment apporté un plus.

Il est important de suivre “scrupuleusement” les indications et traitements mis en places par le médecin, oncologue et les professionnels de la santé.

J’ai remarqué et étudié que le fait de mettre en place des “habitudes” quotidiennes lorsque l’on est atteint du cancer apporté un “ plus” en tous les cas un peu de “mieux-être” .

Naturellement, tous ces rituels doivent être adaptés au type de maladie et surtout suivant ces propres capacités. Surtout ne pas forcer si l’on sent que le corps refuse d’agir et de se mettre en mouvement. Il est important de s’écouter “pas trop quand même” et une fois de plus de bien prendre au sérieux les recommandations des professionnels de la santé qui vous soignent.

  • Prendre soin de soi et de son image

Il est important d’apporter un soin particulier à sa toilette quotidienne. Non seulement pour des raisons d’hygiène évidentes, car affaibli par les éventuels traitements on est plus sensible aux risques infectieux qui peuvent se développer si l’on “bâcle” sa toilette. Le plus important de prendre soin de soi est de garder une belle image et une estime de soi. Même malade, il n’est pas interdit d’être “coquet” “coquette”. Se regarder dans le miroir tout en étant bien coiffé(e), maquillée pour les femmes, se mettre de la crème etc, apporte une plus belle image et donne du positif à votre journée.

cancers et rituels 2

  • Prenez l’air

Une fois de plus si cela est possible, ( ça n’est pas toujours le cas). Prenez l’air, faites vous accompagner si besoin et même si cela est pour quelques dizaines de minutes, marchez dans la nature. Respirez profondément l’air de la nature, sentez-la. Cela améliorera vos capacités respiratoires, ce qui est un plus dans le processus de guérison.

  • Pratiquez une activité culturelle

Si vous avez assez de force pour se faire, pratiquez une activité telle que la musique, le chat thérapeutique, ( je l’ai pratiqué il y à quelques années et cela m’a vraiment beaucoup aidé). Cela peut-être du théâtre, une activité manuelle. Ces activités auront pour bénéfices de vous occuper l’esprit et de vous faire oublier “ un moment” votre maladie.

  • Faites-vous aider par un(e) psychologue ou psychothérapeute

Le cancer est une maladie éprouvante, il n’est pas “honteux” de faire appel à un psychologue, ou psychothérapeute. En France, ça n’est pas systématiquement proposé c’est à vous d’en faire la demande des votre première hospitalisation et c’est pris en charge à 100% ( pour le moment) par la CPAM. N’hésitez pas, cela peut vous permettre de surmonter cette épreuve en tous les cas, de mieux la comprendre.

  • La méditation

Pratiquer une forme de méditation, peut vous aider à apaiser votre esprit qui sera “plus ou moins” dans la tourmente. Il existe de nombreuse méthode, j’ai testé “ Rompre avec soi-même” de Joe Dispenza. Vous pouvez le trouver en livre ou en CD, cliquez sur le lien si cela vous intéresse. Le livre est un peu cher, personnellement j’ai acheté le livre audio CD que j’emmène en voiture quand je voyage et que je réécoute régulièrement pour faire les exercices de méditation quotidienne.

 

  • Ne soyez pas trop dur avec vous mais pas trop conciliant non plus

Ne soyez pas trop dur avec vous, vous êtes malade et acceptez avant tout que cela vous donne le droit de prendre soin de vous avant tout et d’être “même” égoïste. Octroyez-vous des moments de calme, de repos, devant la TV, un bon livre, une émission. Par contre évitez tant que possible de passer votre journée à vous morfondre, ou pire encore, faire des recherches sur les issues “possibles” de la suite de votre maladie. Tous les cancers sont différents, les protocoles de soins également et suivant votre âge, votre état de santé avant la découverte de votre maladie sont des variables qui font la différence.

Je sais que cela peut paraître difficile, mais votre état d’esprit fait “une grande” part de différence dans le processus de guérison, ne baissez pas les bras, mettes toutes les chances de votre côté d’améliorer votre bien-être et voir le processus de guérison en mettant en pratique ce type de rituels. La liste n’est pas exhaustive et je reviendrai avec d’autres rituels que j’ai employé ou que d’autres personnes ont utilisées lors de ce processus de guérison. Toutes les expériences sont bonnes a partager. N’hésitez pas si vous avez des questions à les poser ci-dessous ou si vous souhaitez partager vos expériences.

Namasté!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 commentaires

  1. Bruno dit

    Tu as raison Freddy. Oui les cancéreux sont malades, mais ils restent des êtres humains et méritent le respect. Namasté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *