Catégorie : Dépassement de soi

Comment reprendre confiance en soi

comment reprendre confiance en soi

Nous avons toutes et tous traversés des choses difficiles et il est souvent difficile de reprendre confiance en soi, mais alors me direz-vous.

Comment reprendre confiance en soi?

Si vous remplissez votre esprit d’une grande confiance en vous, le principe d’autosuggestion s’avère efficace pour assimiler cette croyance en fera même votre pensée prédominante. C’est cette même pensée qui vous aidera à maîtriser les obstacles encombrant votre chemin , jusqu’à ce que vous atteigniez le sommet.

Les formules de confiance en soi

Voici quelques formules que je vous suggère afin d’augmenter cette confiance en vous. avant toute chose, rappelez-vous pourquoi vous avez besoin, ou pourquoi vous souhaitez changer les choses dans votre vie. Est-ce vital? Est-ce une nécessité absolue? Souhaitez-vous vraiment changer les choses? Voulez-vous vraiment atteindre de nouveaux objectifs?

  • Soyez sur que vous détenez les capacités de réaliser tous vos objectifs déterminés; j’insiste sur le fait que ceux-ci doivent avoir été déterminés et que la foi les habitent. Vous devez sentir en vous, dans vos tripes que cet objectif vous donnera une vie meilleure pour vous et les vôtres.
  • Le principe de l’autosuggestion doit vous habiter. Tout désir maintenu avec “ persévérance” dans votre esprit cherchera à s’exprimer par n’importe quel moyen dans votre vie. ne cherchez pas comment, cela se réalisera si vous en êtes persuadé.
  • Votre objectif doit être clairement planifié, écrit en une description claire et précise dans le temps. Vous pouvez aller jusqu’au salaire que vous désirez atteindre dans les « prochaines années”.

Avertissement

Je dois vous avertir me semble t-il de la chose suivante. Tout comme la voiture, les transports en communs servent l’humanité ou détruis des vies si leurs usages en est détourné. Le principe de l’autosuggestion peut mener à la paix et à la prospérité, où à la misère et à la pauvreté, selon l’application que vous en ferez. Si vous alourdissez votre esprit de doute et de méfiance en accomplissant quelque chose, le principe de l’autosuggestion  capte ce doute, le fixe dans votre subconscient comme une pensée dominante. En d’autres mots, votre subconscient ne fait pas la différence entre le positif et le négatif. Si vous pensez maladie, il vous apportera ce que votre esprit focalise le plus. C’est pour cette raison qu’il est important de comprendre quand vous cherchez Comment Reprendre confiance en soi de bien appliquer ce principe.

Par contre, si vous remplissez votre esprit au quotidien d’une grande confiance en vous, le principe de l’autosuggestion assimilera cette croyance également et en fera aussi la pensée dominante, celle qui vous guidera irrémédiablement vers le succès de votre quête.

Nul autre que vous peut vous apporter la paix

comment reprendre confiance en soi..

Souvenez-vous que pour comprendre, comment reprendre confiance en soi il est important de vous souvenir également que nul autre que vous ne peut vous apporter le succès. Vous aurez naturellement besoin de la coopération des autres si vous visez une objectif important dans les affaires par exemple. Mais jamais vous n’obtiendrez cette coopération sans adopter l’attitude positive de la confiance en soi.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certaines personnes sont devenues de grands champions et d’autres ne réussissent jamais? Alors qu’elles s’entrainent dans le même club avec le même coach sportif. Si vous les observiez attentivement, vous découvririez que celle qui gagne le plus croit en elle-même et appuie cette assurance par des actions dynamiques. Je dirais même que tout son être, toute sa personnalité transpire cette confiance. La différence est là, et il n’y à pas de formule magique.

Au contraire, si vous observez un instant la seconde personne vous verrez rapidement que son attitude est celle d’un perdant. L’expression de son visage, l’attitude de son corps, le manque de vivacité de son allure, l’incertitude avec laquelle il parle, tout démontre qu’il manque de confiance en lui. Il en est ainsi parce que son esprit agit comme une force négative qui repousse au lieu d’attirer.

Vous l’aurez donc compris. Si vous cherchez comment reprendre la confiance en soi, il vous faut délibérément et au besoin par la foi et la force, diriger vos efforts : vos pensées dans la direction choisie jusqu’à ce que l’habitude s’empare de vous en dirigeant spontanément vos efforts dans la même direction.

Voulez-vous modifier vos habitudes ? Voici comment changer de vie dés maintenant !

Modifiez vos habitudes.

Voulez vous modifier vos habitudes1

A cet instant et pour les 60 prochains jours, pensez différemment, prenez de nouvelles résolutions, décidez, agissez autrement, et votre vie aura une tout autre allure! La psychologie démontre qu’il faut entre 21 et 66 jours ( “ Temps action” ) pour acquérir de nouvelles habitudes. Ce ne sont que des chiffres vers une tendance car tout dépend de l’habitude et du contexte. La barre des 21 jours reste un cap suffisant quand vous voulez établir cette bonne habitude comme celle de vous mettre au sport 3 fois par semaine pour améliorer votre condition physique.

Il n’est nul besoin de chercher des formules magiques ou faire appel à un gourou, un sorcier pour augmenter votre assurance et votre leadership car la nature vous a déjà tout donné !

La confiance déterminée et sereine que vous cherchez est déjà en vous, c’est donc une quête personnelle et intérieure que vous devez débuter. Naturellement en suivant mon blog Accomplir son destin, je serai votre guide bienveillant. Lorsque vous serez libéré de vos fausses croyances, elle apparaitra d’elle-même progressivement. La répétition vous transformera jusqu’à ce que cela devienne non plus une contrainte mais belle et bien une habitude qui vous rend heureux.

Quels sont les “mauvaises” habitudes qui vous pèsent ?  S’agit-il de ?

  • Transformer vos habitudes alimentaires (les mauvaises) ?
  • Retrouver la santé ou perdre du poids ?
  • Vous lancer dans un nouveau défi professionnel
  • Vous engager sur le plan sentimental ?
  • Quitter votre emploi pour devenir Freelance ?

Ne connaissez-vous pas une personne proche de vous qui n’exploite pas suffisamment ses talents à votre goût ? Vous avez quand vous dites, “ Mais pourquoi gâche-t’elle sa vie à ce point ? Je vous fais une confidence, il y a forcément à vos côté une autre personne qui pense cela de vous.

Fermez maintenant les yeux et respirez profondément. Sentez en vous la motivation extrême vous envahir pour “enfin” Accomplir votre destin et vos rêves. Prenez cet engagement avec vous-même de retrouver au plus vite la pleine performance, la pleine confiance en vous. Bannissez vos peurs, vos doutes, vos complexes. Reprenez le contrôle de vos projets et vos rêves. Choisissez et ne subissez plus. Ne soyez pas spectateurs mais acteurs de votre vie et non de celle que votre entourage souhaite vous inculquer.

Tirez le meilleur de vous-même par la foi en votre confiance absolue.

Engagez-vous ! Cet engagement, ce contrat est un contrat avec vous-même, ne trichez pas, c’est uniquement que vous trompez. Prêt ? partez !

Voulez vous modifier vos habitudes2

60 jours pour modifier une habitude et la tenir. Tenir bon, voilà quelle sera votre part du travail ! Vous comprenez maintenant que pour atteindre votre but, vous devez vous engager. Vous vous engagez à tester, à modifier et à prendre conscience de tout ce qui est dit ici maintenant. Mais attention, ce contrat cet engagement est signé avant tout avec vous-même. Si vous ne le respectez, c’est vous que vous trahissez et personne d’autre.

A nouveau, les neurologues et scientifiques estiment qu’il faut entre 21 jours pour commencer à assimiler de nouvelles habitudes simples et 66 jours, en tout, pour qu’une habitude, même complexe ou contraignante, devienne automatique. Vous rendez vous compte seulement 66 jours, pour changer votre vie à tout jamais. Une goutte d’eau dans l’Océan.

Fermez les yeux, allez-y, je vous observe ! Respirez profondément et sentez la motivation vous envahir au moment même où vous prenez cet engagement avec vous-même. Il est temps de vous reconnecter avec le succès et avec vous-même en retrouvant la pleine performance de vos capacités.

· 60 jours pour vous transformer et devenir plus heureux

· 60 jours pour faire de vous une personne nouvelle

Vous devez être prêt à laisser de côté vos peurs et vos doutes. Vos complexes.

A reprendre le contrôle de vos projets, à choisir au lieu de subir et surtout ne plus être spectateur de votre vie mais l’acteur principale. Surtout tirer le meilleur de vous-même et vivre votre vie, non celle proposée par votre entourage.

Les outils !

· La confiance en soi et l’estime de soi sont les piliers de toute réussite.

· De bonnes habitudes, des certitudes appropriées s’acquièrent et renforcent ces qualités.

· 60 jours suffisent pour installer une fois pour toute de bonnes habitudes

· Il n’appartient qu’à vous désormais de chasser toutes les mauvaises habitudes et d’adopter les bonnes.

Regardons un peu où vous en êtes aujourd’hui.

Dans quel domaine de votre vie sentez-vous manquer d’assurance ? Professionnelle, personnelle, intimes ? Demander une augmentation, vous lancer dans un projet professionnel ? Vous lancer dans un défi sportif ?

Craignez-vous de ne pas vivre votre vie ? De n’avoir pas assez de temps ? Réfléchissez à ce qui est pour vous, personnellement, source de problèmes. Même si vous pensez que vous donnez suffisamment, soyez honnête vous savez bien que vous manquez d’assurance sur un point qui vous rendriez heureux si vous pouviez le changer. Je vous demande donc à cet instant en toute honnêteté de déclarer ce qui n’est plus tolérable pour vous dans votre vie.

Avant de vous lancer dans votre nouveau défi, je souhaiterai rappeler ce que Nelson Mandela a dit, « La plus grande gloire dans la vie ne réside pas dans le fait de ne jamais tomber, mais dans celui de se relever à chaque fois que nous tombons ». Tout ne sera pas aussi facile que de le dire, de s’engager, il va falloir se battre, mais rappelez-vous aussi pourquoi vous avez décidé de changer ces habitudes. Pour vous, parce que vous ne pouviez plus l’accepter, même dans les moments les plus difficiles, la lumière finie toujours par briller à nouveau.

Gardez en vous proche de vous la vision de vous avec vos nouvelles habitudes, vivez cet instant comme s’il était déjà dans votre vie et cela vous aidera, vous guidera dans la partie la plus « difficile » de votre changement. La vision est votre plus grande force. Elle vous garde en vie et assure la puissance et la continuité de la pensée à travers votre cheminement elle vous projette dans votre avenir avec vos nouvelles habitudes et vous donnera des forces. Je vous conseille d’ailleurs d’écrire sur un support votre objectif et lire cet objectif au réveil, au couché au bureau plusieurs fois par jour pour vous en imprégner.

Vous devez voir confiance en vous, car le succès en dépend. Le mental est votre outil le plus puissant. Vous pouvez apprendre à maitriser ce pouvoir. C’est avant tout un bon état d’esprit qui vous mènera au succès.

Comme j’en parlais lors du dernier Live, la confiance en soi est un ensemble de certitudes à propos de vos capacités personnelles. Plus vous vous sentez compètent, plus vous aurez confiance en vous. La confiance en soi se construit avant tout dans les relations avec les autres et en multipliant les expériences. Perdre une bataille ne fait pas de vous des perdants. Avoir confiance en vous permet d’affronter les échecs sans se dévaloriser et de mener à bien vos projets même les plus ambitieux.

Mettre fin à l’auto-sabotage.

Voulez vous modifier vos habitudes3

Vous éprouvez une boule au ventre dès qu’il vous faut affronter une situation que vous craignez ? Vous remettez une décision sous toutes sortes de prétextes ?

C’est probablement parce que vous ne croyez pas en vous suffisamment. Plus vos doutes gagnent du terrain, plus il devient difficile d’agir avec efficacité, d’affirmer votre autonomie. L’idée d’un affrontement vous paralyse… et les soucis s’accumulent…

Comprendre que le fait de changer nos pensées, nous aide à changer nos croyances, nos émotions, notre vision du monde notre quotidien et donc notre vie toute entière.

N’hésitez pas à laisser des commentaires et surtout à partager autour de vous cet article .

40 ans, maman, femme active et ceinture noire

Tout à commencé il y à 10 ans, à presque 40 ans, Elizabeth s’est fixée un objectif.

Elle veut devenir ceinture noire de judo. Pas facile quand on est parent isolé avec deux enfants à charge, un travail. Mais la motivation l’habite.

Retranscription de l’interview vidéo.

Accomplir son destin : Bonjour Elizabeth,

Peux-tu s’il te plaît te présenter en quelques mots?

Elizabeth : Bonjour Freddy ( Accomplirsondestin),

Je m’appelle Elizabeth, j’ai 49 ans, mariée (aujourd’hui) maman de deux enfants, 15 et 17 ans et salariée dans une industrie de production à grandes séries.

Comment en es-tu arrivée à faire du judo?

Le judo à la base n’est pas une passion, je suis venu à fréquenter les  » Dojo » car mon fils à l’âge de 4 ans à débuté ses premières activités et il a choisi le judo. Dans ce club il y avait également un cours de Jiu-jitsu ( Le ju-jitsu, ou jūjutsu ou encore jiu-jitsu (柔術, jūjutsu?, littéralement : « art de la souplesse » ), regroupe des techniques de combat qui furent développées par les samouraïs durant l’époque d’Edo. Elles enseignaient aux samouraïs et aux bushis à se défendre lorsque ceux-ci étaient désarmés lors d’un duel ou sur le champ de bataille) « Source Wikipédia).

Je me suis donc mise à pratiquer en premier lieu le ju-jitsu en attendant que mon fils terminé lui son cours de judo. Cela m’a permis de sortir un peu du contexte, le travail, les enfants et toutes le tâches ménagères associées et plus encore. C’est ainsi que j’ai commencé et que j’ai fait mes premiers pas dans un Dojo.

Maman, deux enfants, quelles sont les difficultés que tu as rencontrées?

Ca n’est pas facile, il faut concilier avec les enfants, qui ne pratiquent pas les mêmes activités. En plus du travail quotidien et deux enfants à charge car j’étais séparée. Il faut donc s’organiser, c’est une gymnastique au quotidien.

A quel moment as-tu envisagée de passer ta ceinture noire?

Je ne l’avais jamais envisagé, mais je suis arrivée à la ceinture marron et notre Sensei, le Maître au judo, m’a convaincu de passer la ceinture noire sans que j’y sois vraiment motivée. Finalement, je me suis laissée prendre au jeu et me suis fixée cet objectif de la passer. C’est un challenge, je voulais également montrer à mes enfants que finalement, une maman de mon âge pouvait atteindre un tel objectif.

Combien de temps passé pour réussir à avoir cette ceinture noire?

Au total, cela m’aura pris 10 années de travail régulier.

As-tu eu ta ceinture du premier coup?

Malheureusement non! N’ayant jamais fait de judo auparavant comme je le disais auparavant. Ce que les enfants apprennent à  4 ans, moi j’ai du l’apprendre à presque quarante ans, c’est donc moins facile. Certaines choses demandent plus de travail. J’ai donc passé cet examen une première fois mais je n’ai pas été retenue.

Comment as-tu pris cet échec?

Pas forcément très bien vu la charge de travail, trois entrainement par semaine, beaucoup de travail, de discipline. J’ai eu envie d’abandonner, en me disant que j’avais fait cela pour rien.

Qu’as-tu changé pour le second passage car aujourd’hui tu es ceinture noire?

Une chose avait changé dans ma vie, j’ai rencontré un homme qui aujourd’hui est mon mari et qui m’a soutenu. Mes enfants sont restés moteur et mais plus particulièrement mon fils qui aujourd’hui est lui aussi ceinture noire. Le club de judo et les personnes qui le côtoient, car nous sommes comme une famille. Et j’ai également redoublé d’effort en transformant cet échec en une force et une nouvelle motivation. J’ai appliqué à la lettre les conseils que l’on m’a donné. Je n’ai pas lâché et je l’ai eu avec beaucoup de bonheur.

Quelle est la suite que tu souhaites apporter maintenant?

Je prépare actuellement le passage de la deuxième Dan prochainement. Car il faut pour cela avoir été 2 années ceinture noire première Dan pour se présenter et avoir le temps de travailler la deuxième Dan.

Quels conseils donnerais-tu aux mamans qui souhaiteraient comme passer leur ceinture noire?

Que ce soit le judo ou une autre discipline, on se trouve souvent des excuses et encore plus si on est parent isolé, on se dit  » j’ai pas le temps ».  Pourtant, le temps je pense qu’on le possède tous. C’est avant tout une question de volonté. On le trouve facilement, même si parfois c’est au détriment d’autres choses. C’est accessible et possible pour tout le monde. Il faut l’envie et se donner les moyens de réussir et la réussite vient à nous. Puis une fois l’objectif atteint, c’est tellement beau. Cela a été la fierté de mes enfants, de mon mari et aussi du club. Personnellement atteindre cet objectif a été un moment fort de ma vie.

Accomplir son destin : Elizabeth, merci beaucoup, on te souhaite de réussir prochainement le passage de la deuxième Dan. Bonne continuation. On te laisse le mot de la fin.

Elizabeth : Merci Freddy, surtout bonne route aux mamans qui se lancent elles aussi dans la course pour atteindre un bel objectif dans le futur. Tout le monde peut y arriver. Vivez vos rêves.

 

 

 

 

 

 

 

De zéro à héros : Accroître sa confiance en soi

de hero a zero accroitre sa confiance en soi

Je voudrais mais je n’ose pas!

Que vous ayez besoin de reprendre confiance en vous, d’atteindre un objectif personnel particulier( perdre du poids, arrêter de fumer) ,un objectif sportif, (préparer un marathon, une épreuve ) ou encore  un objectif professionnel ( changer de travail),tout est prétexte à ne jamais atteindre nos objectifs. Pourtant nous avons toutes et tous en nous des capacités et des ressources inépuisables et insoupçonnées !

Cet article vous aidera à les découvrir et surtout à vous en servir.Vous sortirez parfois de vos zones de confort mais je serais là pour vous guider en toute bienveillance.Vous l’aurez compris , en lisant ce post, vous ne risquez qu’une seule chose. Réussir et accomplir votre destinée.

Êtes-vous prêt ?

Laissez-moi commencer par citer une référence dans le monde du sport, j’ai nommé Michaël  Jordan qui a dit ceci: “ J’ai raté 9 000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. Vingt-six fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir décisif de la victoire te j’ai râté. J’ai échoué encore et encore dans ma vie. C’est pourquoi j’ai réussis”

Vous l’aurez compris, c’est la détermination, la foi, le courage qui font les grands champions au sport. Mais aussi dans le monde des affaires, dans la vie de celles et ceux qui réussissent. Faites-vous partie de ces gens qui, à l’âge de la retraite, regarderont derrière eux en se disant “ j’aurais pu vivre une autre vie” et réussir?

Laissez-moi vous décrire ce qui fait également la différence entre les personnes qui réussissent et celles qui vivent des échecs cuisants. C’est tout “simplement” la confiance en soi. Je ne suis pas psychologue, mais bien souvent pour simplifier, cela tiens au fait que l’une ait été soutenu dans son enfance par ses parents et l’autre probablement brimé à chaque tentative d’initiatives personnelles.

Et vous? Quel est votre profil, brimé ou encouragé?

Pensez-vous êtres assez confiant, auprès de vos collègues, vos amis, votre famille même? Ou, à l’inverse avez-vous le sentiment de ne pas vivre la vie que vous devriez vivre? Je n’ai pas fait de statistiques mais je suis sur qu’une majorité d’entre vous pensez que vous n’êtes pas là où vous devriez être. Ni dans votre vie personnelle, ni dans votre vie professionnelle?

La confiance, mais pour quoi faire?

de zero a hero accroitre sa confiance en soi

C’est en effet une des principales qualités nécessaires à la réussite de votre vie et de vos projets. Je ne parle pas non plus d’égocentrisme, ou d’avoir une confiance démesurée que certaines personnes utilisent pour “rabaisser” ou “écraser” les autres . Non, cette confiance qui vous permet de déplacer des montagnes, atteindre la lune et surtout Accomplir Son Destin.

Faire carrière ou des études selon la volonté de ses parents, ou de notre chemin familial, vous savez, père comptable, fils comptable, petit fils comptable etc. cela n’exige pas autant de confiance “ du travail certes” mais pas autant de confiance en soi que la décision de suivre sa propre voie de réussite, son propre destin. Mais je vous rassure, il existe bien plus de cas comme le tout premier que le second, car nous avons été conditionné de la sorte et ça n’est pas le système éducatif français qui va vous y aider.

D’après un article du ouestfrance-emploi.com , https://www.ouestfrance-emploi.com/actualite-emploi/insatisfaction-travail-gagne-terrain L’insatisfaction au travail gagne de plus en plus de terrain et les causes sont multiples et touchent toutes les générations en particulier les plus jeunes. On y retrouve, les causes les plus répandues, le salaire, la reconnaissance la surcharge de travail qui augmente le stress. La moitié des personnes interrogées dans cette enquête,

hommes et femmes confondus, préfèreraient quitter leur emploi « pour devenir des parents au foyer si elles en avaient les moyens financiers, une proportion nettement en hausse comparée à l’année précédente, où elle n’était que de 37% ».

L’omniprésence des nouvelles technologies constitue également un facteur de frustration des salariés. Car la communication tous azimuts nuit en réalité à l’écoute de ses collègues. En effet, « une très large majorité des salariés interrogés à travers le monde (96%) estiment faire preuve de bonnes capacités d’écoute. Pourtant la quasi-totalité d’entre eux (98%) déclarent passer une partie de leur journée de travail à gérer plusieurs tâches de manière simultanée ». Cette gestion multi-tâches amène les salariés à déplorer « qu’il est plus difficile d’être à l’écoute des autres dans l’environnement de travail numérique d’aujourd’hui ».

Si les employeurs prenaient seulement conscience du préjudice porté à l’entreprise lorsqu’un employé manque de confiance en lui.

Faut-il se résilier à la médiocrité?

Quand vous regardez autour de vous, très peu de gens se considèrent comme heureux, épanouis et comblés. Je parle ici à nouveau de la vie personnelle et / ou professionnelle. les raisons sont naturellement différentes et chaque personne est différente et à une vision également différent de ce qu’est d’être heureux. La plupart se sentent dépassés quand il s’agit de gérer les problèmes du quotidien et plusieurs les vivent avec résignation à changer pour le mieux.

C’est comme si le fait de se résigner à la médiocrité et aux tracas quotidiens était devenu une habitude de vie. ce qui a pour conséquence de générer du stress, des déceptions, des faiblesses dans la vie de tous les jours et, dans les cas extrêmes, d’entraîner la dépression ou pire encore…. Finalement tout ceci est intégré dans la conscience collective et personne ou presque ne s’imagine pouvoir renverser les choses. Et pourtant il est possible de reprendre le contrôle de notre vie en la menant autrement et en développant une estime de soi solide. Voila comment nous baissons la barre tous les jours un peu plus au lieu d’affronter de nouveaux défis.

C’est ainsi qu’à la fin d’une année ou d’une vie, cela amène très souvent à une souffrance et à un mal de vivre.

Le prix du bonheur.

de hero a zero accroitre sa confiance en soi2

 William James “philosophe et fondateur de la psychologie moderne à écrit ceci “ La plus grande découverte de notre temps est de comprendre et de réaliser que chacun d’entre nous a le pouvoir de changer sa vie en changeant sa façon de penser”.

Le bonheur a un prix et peu de gens souhaitent le payer. Se sentir bien après une séance de sport nécessite de se mettre en tenue de sport et de transpirer durant une heure et de recommencer régulièrement. Perdre poids ou garder la ligne, nécessite là aussi de manger sainement de façon quotidienne tout en se gardant une marge de plaisir. C’est bien les abus qui sont nocifs.

On oublie souvent ceci: il existe dans la vie deux types de souffrance, celle de la discipline qui vous apportera succès et bien-être et celle du regret que vous ne verrez apparaitre dans votre vie qu’une fois le temps passé. Cette souffrance est bien plus grande que la première.

Pour bien comprendre qu’une confiance en soi correspond à une puissante conscience de soi de ses connaissances et de ses talents. De plus et je l’ai souvent vécu dans mes diverses missions d’accompagnement, nos pensées et systèmes de croyances sont tellement imprimés dans notre inconscient que nous jugeons qu’ils font partie de nous. Nous avons bien souvent des idées arrêtées sur la vie, et nous ne pouvons imaginer qu’elles puissent être fausses ou néfastes pour notre développement. Vous l’aurez compris, pour accomplir votre destin ou vos rêves, vous devez accepter que la solution est en vous. Aucun coach ne pourra vous aider si vous-même vous n’avez pas conscience de vos capacités à changer.

Quoiqu’il en soit, le fait est bien là: vous vous êtes arrêtés aux croyances que votre environnement a injectées dans votre esprit. Sans forcément vérifier leur véracité, sans choisir. Il en est ainsi pour tous les départements de votre vie.

Qui êtes-vous?

William Shakespeare disait “ Nous savons qui nous sommes, mais nous ne savons pas ce que nous pourrions être” .

Au risque de vous choquer, si vous n’avez jamais fait aucun travail sur vous-même, si vous acceptez tout ce qu’on vous a inculqué depuis toujours sans rien remettre en question, il est fort probable que vous n’ayez pas choisi 90% des croyances que vous avez sur vous-même. Surtout, si vous agissez de la sorte, les gens qui vous entourent vous tirerons vers le bas.

Vous focalisez-vous souvent sur vos limites, vos faiblesses, vos échecs? Vous levez-vous souvent le matin plein de bonnes résolutions pour vous coucher sans n’avoir rien réalisé? Pourquoi ce changement de perception en seulement quelques heures? Comment cela est-il possible? Toujours a cause de nos croyances liées à notre enfance et éducation. Nous ne sommes pas nos pensées. Ce n’est pas parce que nous pensons à l’échec de notre dernière tentative que cela fait de nous un “raté”.

La bonne nouvelle.

Siddhârta Gautama ( Bouddha) a dit “ Soyez une lampe pour vous-même et ne cherchez pas la lumière à l’extérieur de vous.”

La bonne nouvelle dans tout ce que je vous ai dit est que malgré notre tendance à l’auto-sabotage, nous avons tous en nous, dans nos têtes et nos cœurs, l’envie de faire la différence, de nous démarquer, d’aller plus haut, plus loin. Nous avons toutes et tous des rêves d’enfant dissimulés derrière nos croyances d’adulte raisonnable.

Passez à l’action.

de hero a zero accroitre sa confiance en soi3

A cet instant et pour les 60 prochains jours, pensez différemment, prenez de nouvelles résolutions, décidez, agissez autrement, et votre vie aura une tout autre allure! La psychologie démontre qu’il faut entre 21 et 66 jours ( “ Temps action” ) pour acquérir de nouvelles habitudes. Ce ne sont que des chiffres vers une tendance car tout dépende de l’habitude et du contexte. La barre des 21 jours reste un cap suffisant quand vous voulez établir cette bonne habitude comme celle de vous mettre au sport 3 fois par semaine pour améliorer votre condition physique.

Il n’est nul besoin de chercher des formules magiques ou faire appel à un gourou, un sorcier pour augmenter votre assurance et votre leadership car la nature vous a déjà tout donné!

La confiance déterminée et sereine que vous cherchez est déjà en vous, c’est donc une quête personnelle et intérieure que vous devez débuter. naturellement en suivant mon blog Accomplir son destin, je serai votre guide bienveillant. Lorsque vous serez libéré de vos fausses croyances, elle apparaitra d’elle-même progressivement. La répétition vous transformera jusqu’à ce que cela devienne non plus une contrainte mais belle et bien une habitude qui vous rend heureux.

Quels sont les “mauvaises” habitudes qui vous pèsent?  S’agit-il de ?

  • Transformer vos habitudes alimentaires ( les mauvaises)?
  • Retrouver la santé ou perdre du poids?
  • Vous lancer dans un nouveau défi professionnel
  • Vous engager sur le plan sentimental?
  • Quitter votre emploi pour devenir Freelance?

Ne connaissez-vous pas une personne proche de vous qui n’exploite pas suffisamment ses talents à votre goût? Vous avez quand vous dites, “ Mais pourquoi gâche t-elle sa vie à ce point? Je vous fait une confidence, il y à forcément à vos côté une autre personne qui pense cela de vous.

Fermez maintenant les yeux et respirez profondément. Sentez en vous la motivation extrême vous envahir pour “enfin” Accomplir votre destin et vos rêves. Prenez cet engagement avec vous-même de retrouver au plus vite la pleine performance, la pleine confiance en vous. bannissez vos peurs, vos doutes, vos complexes. Reprenez le contrôle de vos projets et vos rêves. Choisissez et ne subissez plus. Ne soyez pas spectateurs mais acteurs de votre vie et non de celle que votre entourage souhaite vous inculquer.

Tirez le meilleur de vous-même par la foi en votre confiance absolue.

Engagez-vous! Cet engagement, ce contrat est un contrat avec vous-même, ne trichez pas, c’est uniquement que vous trompez. Prêt? partez!

L’art de vivre sans stress

 

 

vivez l'essentiel1

L’art de tout compliquer

 

Nous avons tendance à nous compliquer l’existence avec toutes sortes de choses qui en règle générale n’en vaut pas la peine. Nous nous faisons une montagne de tout et au final, notre vie est remplie de stress aussi bien dans notre vie personnelle que professionnelle, pour ne pas dire toute notre existence.  Nous pourrions finalement si nous le voulions vivre en se fixant moins d’objectifs en tous les cas seulement ceux essentiels à notre bien-être en changeant nos habitudes pour une vie plus épanouissante.

Beaucoup d’auteurs ont écrits des ouvrages sur le sujet tels que Tim Ferris, ou encore Zig Ziglar, vous retrouverez un résumé de certains d’entre eux sur mon blog en suivant les liens suivants: Transformer son mental pour vivre heureux ou encore Le très bon livre de Olivier Roland également Changez de vie de Gary Wood.

Mais pour être plus efficace dans la vie et surtout plus détendu, avancer vers ses objectifs professionnels tout en ayant plus de temps avec les siens et les êtres qui nous sont chers, jouir des plaisirs de la vie sans pour cela attendre les 5 semaines de congés payés… Il existe un secret  simple. Simplifier sa vie et se fixer moins d’objectifs. Mais Comment?

Je vous invite ici à l’art d’aller à l’essentiel, le pouvoir d’une vie transformée à tout jamais pour votre bien et celui de vos proches. Si vous apprenez à identifier les choses indispensables de votre vie et à sélectionner le nécessaire, vous déplacerez des montagnes.

Chassez le superflu.

Se débarrasser du superflu et se consacrer à l’essentiel, est à priori simple à faire, mais peu de personnes appliquent se concept. Une phrase pleine de sens ici, ce qui compte au final c’est d’être heureux, et de consacrer du temps à CE que nous aimons et à CEUX que nous aimons. Si tel est votre objectif, je vous invite donc à poursuivre votre lecture sinon ne perdez pas votre temps et restez ainsi dans votre vie actuelle, moi personnellement, j’ai envie d’être heureux pour moi et mes proches. Mais attention, come toujours, je le souligne, il n’existe pas de recettes magiques. Il faut appliquer les concepts proposés, sinon rien ne changera jamais.  Mais je ne me trompe pas, je sais, que la majorité d’entre vous se contentera de lire, puis de passer à autre chose en vous disant, “ j’appliquerai plus tard” ce qui équivaut à “jamais” nous le savons bien. Pour éviter cela, le mieux est sans doute d’appliquer les principes de “ Dale Carnegie” auteur de Comment se faire des amis, qui recommande ceci.

  • Avoir un grand désir d’apprendre et d’appliquer les principes qui permettent de simplifier notre vie et de nous concentrer sur l’essentiel
  • Lire plusieurs fois les mêmes chapitres d’un livre qui vous apprend des choses, avant de passer au suivant.
  • Interrompre fréquemment nos lectures pour nous interroger sur nos possibilités personnelles
  • Souligner les idées importantes “ je lis toujours avec un surligneur” pour retenir et relire les idées importantes d’un livre afin de les appliquer.
  • Relire les livres importants plusieurs fois pour en comprendre les concepts expliqués
  • Mettre en pratique les principes que vous apprenez. L’apprentissage est plus efficace
  • Contrôlez chaque semaine les progrès que nous faisons. Cela est nécessaire pour déterminer si nous avons besoin de faire les choses autrement.

Trouver le calme dans le chaos.

vivez l'essentiel2

Nous vivons dans une vie dans quelle nous sommes sans cesse sollicité par toutes sortes d’appels technologiques. Mails, Snap, Tweets, SMS, on passe environ 30 secondes sur les réseaux sociaux plusieurs fois par heure durant notre journée. Et à moins de se retirer sur une île déserte ou encore dans une cabane au fond des bois pour vivre heureux? Non, pas forcément. Optons plutôt pour une solution moins radicale. Une vie plus simple dans laquelle nous ferions seulement les choses que nous voulons faire.  la solution existe bien: elle réside dans les limites à se fixer pour ne pas consommer ou faire plus que nous ne le souhaitons ou encore que nous le pouvons. Elle consiste à se focaliser davantage sur les choses les plus importantes. Un peu comme dans l’industrie le 80/20. 20% de nos actes ici pourraient représenter 80% de notre bien-être, cela vaut la peine de s’y intéresser, non? Imaginez donc votre journée de travail se déroulerait sans la moindre tension, où votre niveau de stress serait minime, où vous auriez la possibilité de vous concentrer véritablement sur votre travail, et où vous ne réaliseriez que quelques tâches, mais sélectionnées pour leur plus grand impact.Fini de tout réaliser dans l’urgence. Impossible me dites-vous? Pourtant cela est bien réalisable. Il s’agit ici de suivre une méthode qui consiste simplement à faire des choix.

Simplifier.

Simplifier repose sur deux étapes qui consistent à identifier l’essentiel et éliminer tout le reste. En suivant ces deux premiers conseils, vous serez beaucoup plus heureux , moins stressé et aussi plus productif. C’est peut-être surprenant, et pourtant si vous y regardais de plus près c’est vrai. Plus vous êtes stressé, moins vous êtes en bonne forme. On accumule le stresse, le travail, les tâche,s les activités sans même y rendre goût, on comble le temps, le vide par toutes  sortes d’activités que nous offre la vie actuelle. Mais plus vous courez moins vous prenez le temps de manger sainement et donc vous vous retrouvez en surpoids, puis on fini par ne plus aller à la gym et on se met à fumer etc.

Si vous en êtes là, il est temps d’opérer des changements positifs. Premièrement arrêtez de fumer. un objectif à la fois. Investissez votre énergie pour atteindre ce but. Des votre première victoire, vous y prendrez goût et là vous pouvez vous fixer de nouveaux objectifs. La je parle de la cigarette mais ça peut être tout autre chose, un seul objectif d’abord et une fois atteint vous pouvez passer au suivant. Ne brûlez pas les étapes, une seule chose à la fois, c’est important. Si vous concentrez toute votre énergie sur un unique objectif, toutes les autres barrières tomberont à chaque fois que vous utiliserez cette méthode pour atteindre un autre objectif. Vous pourriez concentrer votre attention sur :

  • Faire du sport ( consultez un médecin avant de démarrer une activité sportive)
  • Changer votre alimentation
  • Réussir un marathon, un 10 kms…
  • Rembourser tous vos crédits
  • Vous lancer dans l’immobilier locatif
  • Rénover une maison
  • Devenir un lève tôt
  • Il n’y à pas de limites

Et tout cela en passant plus de temps avec votre famille. Il suffit de prendre un objectif après l’autre et un seul. Surtout, ne pas bruler les étapes.

Choisir l’essentiel?

vivez l'essentiel3

Pour cela il est important de respecter certaines étapes. La première est de se fixer des limites. La seconde est d’opter pour l’essentiel, comme on vient de le voir. Ensuite, simplifier les choses. Se concentrer sur une chose à la fois pas plus. On est bien plus efficace quand on concentre toute son attention sur une seule chose. Je parle également de couper son téléphone et toutes les applications de type Facebook, Twitter, Snapchat etc,etc. Vous écrivez un mail, un livre, alors ne vous laissez pas distraire par des choses inutiles. Il faut 20 jours pour se détacher d’une habitude “ mauvaise” et 60 jours pour en acquérir de nouvelles “ bonnes”, donc mettre en place des automatismes, des routines. Naturellement pour terminer, je dirais qu’il faut se fixer un objectif réalisable ou encore un objectif SM@RT.  Un objectif SMART est un objectif Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réalisable et Temporel ( un calendrier d’atteinte de l’objectif).

Je vous rappelle qu’il faut avant tout se fixer des limites, cela suppose de sélectionner et de ne garder que l’essentiel. Apprenez donc à vous fixer des limites dans tout ce que vous faites. Ensuite opter pour l’essentiel, c’est obtenir un maximum d’impact avec un minimum de ressources. Choisir l’essentiel, c’est optimiser son temps et son énergie.

Imaginons deux collègues de travail qui ont le même poste et les mêmes tâches. Le collègue N°1 ( Maurice) et le collègue N° 2 (René). Maurice est un bourreau de travail et se dépense comme un fou et obtient les félicitations de son supérieur pour l’ampleur de la tâche effectuée et de plus ses collègues l’apprécient car il se jette sur la première tâche venue.

René lui fait moins de choses, mais avec largement plus d’impact sur le rendement de l’entreprise.  Un travail à fort impact est considéré comme tel s’il apporte une reconnaissance durable, Maurice à un moment donné va se fatigue et ne sera plus aussi vaillant on va très vite lui reprocher de ne plus donner autant et il sera frustré. Un travail à un fort impact s’il est bénéfique pour votre société en termes de revenus, de publicité. S’il modifie votre carrière ou vous permet d’évoluer professionnellement. s’il opère un changement important dans votre vie privée. Ce ne sont que quelques exemples, la liste pourrait être longue.

Quelle méthode choisir?

Voici deux méthodes pour vous aider à y voir plus claire. Etablisse des priorités sur votre liste de choses à faire. On sait très bien que l’on dresse des listes et des listes sans prioriser les choses vous finirez par procrastiner et ne pas avancer.Pour chaque points qui figurent sur votre liste, posez-vous les questions suivantes. Cela aura t-il impact qui perdurera au-delà de la semaine , du mois? En quoi cela va t-il modifier ma carrière, ma vie personnelle?A quel point est-ce important pour moi, mes valeurs, mes envies profondes? Suivant vos réponses, les tâches dont l’impact est le plus important apparaitront clairement. C’est un peu fastidieux au début mais plus vous appliquerez cette méthode, plus cela vous semblera simple par la suite. Ensuite focalisez uniquement sur ces tâches qui ont un fort impact pour votre vie et agissez. n’oubliez pas, une seule tâche à la fois.

Pour la seconde méthode, choisissez d’abord les objectifs qui vous tiennent le plus à cœur. Identifiez les objectifs que vous souhaiteriez atteindre dans l’année, puis idem, planifiez vos tâches de manière à faire progresser vos objectifs un peu chaque jour. Même si vous avez sélectionné 3 objectifs, chaque jour, choisissez d’accomplir au moins une des tâches de votre liste qui vous rapproche de ces objectifs. L’avantage de cette méthode est que vous êtes sur d’effectuer les tâches au plus fort impact puisqu’elles sont en relation directe avec votre objectif à long termes.

Alors, prêt? Quelle méthode allez-vous choisir. Laissez un commentaire ci-dessous et partagez avec la communauté ce que vous allez entreprendre.

Faire face aux moments difficiles de la vie et résister

moments difficiles 1

Comment se renforcer face aux moments difficiles de la vie.

Après tant d’années de combat contre la maladie, j’ai appris que notre mental, notre esprit pouvez contrôler bien des choses. Il “suffit” de l’écouter et surtout de croire en vos propres capacités, pouvoirs.

La pluie ne peut être arrêtée, même si scientifiquement des études et programmes existent pour essayer de maîtriser ce phénomène, mais cela est une autre histoire.

Mon propos est le suivant, vous devez croire en vous et en vos capacités tout en restant positif et les choses arriveront d’un moyen ou un autre alors que vous ne vous en soucierez pas. Je ne veux pas refaire un énième article sur la pensée positive, le moment présente etc.

Je peux vous dire de source sure que tout cela est possible. Oui, oui ! De source sure, puisque testé sur moi durant toutes ces années durant lesquelles je combattais la maladie. Avec de l’entrainement, de la volonté et comme je l’ai souvent expliqué en y incluant certains rituels, vous devriez comme moi, réussir à attirer dans votre vie ce que vous désirez. Attention, je répète à nouveau ce que j’ai déjà expliqué, il faut avant tout savoir ce que vous souhaitez dans votre vie. Le bonheur ou le malheur. Rappelez-vous, si vous pensez négatif, le négatif viendra à vous et inversement si vous pensez positif.

clip_image001

Je ne vous parle pas ici uniquement de souhaits tels que posséder plus d’argent, une plus grosse maison, etc. Non, cela peut être plus simple, apprendre à jouer d’un instrument de musique, à cuisiner, un voyage, écrire un bouquin, seul votre esprit peut mettre fin à cette liste. Vous êtes votre propre limitation. De même que s’il s’agit d’une guérison, atténuer la douleur, un chagrin d’amour, la colère. Vous pouvez avec la force et la volonté de votre esprit, arriver à vos fins.

Vraiment, croyez-moi, j’ai pu le faire, tout le monde sur terre en est capable. Soyez persévérant, ne baissez jamais les bras. Mettez des rituels en place de méditation, de lecture, entrainez-vous dans la discipline dans laquelle vous souhaitez évoluer et ne vous limitez pas et surtout, ne laissez personne briser vos rêves. Même si les choses aujourd’hui vous semblent insurmontables, dites-vous que dans quelques mois vous aurez déjà beaucoup progressez. Je ne le répèterai jamais assez, tous les grands champions, acteurs, businessman, médecin, producteurs, …. Furent un jour des débutants, ils sont restés motivés pour y arriver….

Vivez vos rêves. Pourquoi ne pas commencer à écrire votre liste d’envies…….

Nous avons toutes et tous la capacité de reprendre le contrôle de nos vies, de progresser, de choisir même face à la difficulté, la maladie, la perte d’un être cher, la perte d’un travail/

Nous pouvons choisir d’affronter, de surmonter les obstacles les plus sombres de notre existence.

Tout d’abord il faut analyser où en sont vos forces aujourd’hui. Quel est votre niveau de confiance en vous pour vaincre ou affronter ce que vous traversez de difficile aujourd’hui. Divorce, maladie, perte, échec….

Dans quel domaine de votre vie sentez-vous que vous manquez d’assurance ? Les rapports humains avec vos proches, vos collègues, vos supérieurs ? Craignez-vous simplement de ne pas vivre votre vie ?

Ouvrez les yeux maintenant en toute sincérité et déclarez ce qui n’est plus tolérable dans votre vie. Comment expliquez-vous cette situation de manque de confiance ? Votre enfance ? La pression de la société ?

Richard Branson, patron du groupe Virgin a dit « Je sais ce que je dois faire, je le fais, et si je me trompe, je cherche l’erreur » Il ajoute, je pense qu’il ne faut jamais utiliser le doute pour justifier la passivité ou l’inaction ». Naturellement il parle des affaires, mais cela est valable dans tous les domaines de la vie. Votre manque de confiance aujourd’hui est lié à un divorce ou alors au fait que vous ayez été trompé. Passez à l’action. Allez parler à cette personne qui vous a fait du mal ? Affrontez votre patron votre supérieur.

Vous n’avez plus la possibilité de parler à cette personne qui vous a blessé, alors il est temps de passer par d’autres moyens, la méditation, apprendre le pardon, aidez-vous de professionnels, faites du sport, mais ne restez pas uniquement dans ce mode qui consiste à ruminer sans cesse les choses du passé. Ce temps est révolu, que voulez-vous y changer ? Regardez le monde autour de vous comme le fait Richard Branson, ce monde est une source intarissable de possibilité pour traverser toutes les crises. Il est tellement facile aujourd’hui de trouver des solutions à presque tous les problèmes de la vie. Vous pouvez et devez agir. Il existe des moyens pour vous aider dans tous les domaines et les réseaux sociaux en font partis… par exemple, des séminaires, rencontrer des groupes de paroles avec des personnes qui vivent les mêmes difficultés que vous, des coaches, des psychologues. Bref tout est faisable, donc ne ruminez pas dans votre canapé mais bougez et sortez de vos difficultés.

L’estime de soi.

moments difficiles 2

Le point suivant qui a un rôle à jouer dans le fait de sortir ou affronter les difficultés de la vie réside ne l’estime de soi. Qu’est-ce que l’estime de soi ? De manière simple, l’estime de soi n’est ni plus ni moins ce que vous pensez de vous-même. Vos pensées, vos opinions, vos croyances et toutes les images que vous avez de vous-même. Je reste sur mon exemple si quelqu’un vous a trompé, quitté pour quelqu’un d’autre ou vous a fait miroiter des promesses qu’il (qu’elle) n’a pas tenue, alors vous pouvez entrer dans ce processus de vous dévaloriser. Cela peut être issu de votre propre inconscient. Je suis nul, je ne suis pas capable de … A ce moment-là, il sera difficile de surmonter cette épreuve et d’en faire le deuil. Votre esprit est un outil puissant qui peut à lui seul provoquer le positif ou le négatif face aux évènements.

L’estime de soi est justement basée sur la façon dont vous percevez votre valeur en tant que personne, en particulier en ce qui concerne le travail, les relations de couple, votre position sociale vos forces, vos faiblesses etc… Cette personne vous a trompé ? N’a pas tenue une promesse ? Est-ce votre faute ? Pourquoi vouloir à tout prix vous culpabiliser ou retrouver cette personne pour quelle vous explique ? Ce n’est pas vous qui êtes en cause, c’est cette personne lâche qui n’a pas tenue son engament. Vous êtes blessé, vous vous sentez trahit, c’est normal, pourquoi souffrir plus ? Vous vous êtes données et vous avez été trahit ? Cela vous aura appris que la vie est ainsi faite. Vous donnez pour vous, parce que cela vous fait plaisir, non pas pour recevoir en retour sinon vous courrez à votre perte. Soyez vous-même soyez humble et avancé. Faites ce que vous croyez être juste, selon votre cœur.

LA COMPREHENSION DE L’ASSURANCE ET DE LA CONFIANCE EN SOI FACE AUX EVENEMENTS.

Je commencerai par une citation de Nelson Mandela : La plus grand gloire dans la vie ne réside pas dans le fait de ne jamais tomber, mais dans celui de se relever à chaque fois que nous tombons. Pour vous qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi, l’estime de soi sont les vrais piliers de l’assurance des personnes qui font face à la maladie, au rejet des autres, à la moquerie, à la perte d’un emploi. Ce sont des états intérieurs ressentis, quand vous êtes sûr de vous aussi bien qu’au moment où vous savez que vous ne l’êtes pas. Cela est directement lié à vos compétences, vous vous sentez sûr de vous quand vous vous sentez capable d’accomplir la tâche ou d’atteindre votre objectif. Se faire confiance, se sentir sûr de soi, c’est être conscient de ses capacités et les exploiter au mieux. La confiance en soi donne une perception positive et réaliste de soi.

Vous imaginez bien que si vous appliquez ce genre de compréhension dans la vie au quotidien, vous ferez plus facilement face aux évènements difficiles que si vous partez vaincu, négatif. C’est applicable quand vous postulez par exemple à un emploi, le recruteur en face de vous va très vite cerner si vous êtes un battant ou un perdant et c’est aussi ça qui fera la différence pour accéder au poste pour lequel vous postulez.

Il est donc important de connaître ses points forts et améliorer ses points faibles. L’optimisme, l’enthousiasme, l’affection, la fierté, l’indépendance, la confiance, la capacité à gérer les situations critiques, et la maturité affective sont autant de qualités associées à la confiance.

Imaginez-vous comme moi, on vous annonce que vous êtes atteint, d’un cancer, puis quelques années après un second, puis un troisième, puis on vous pose une poche, puis on vous la retire etc. C’est cette même confiance, qui m’a permis de traverser les épreuves et je pense que c’est cette même confiance qui m’a aidé à guérir et à vaincre toutes ces maladies. Pour ma part, la confiance, le positivisme avec lequel j’ai traversé tout ça m’a aidé à m’en sortir. Soyez positif, la maladie, vous n’êtes pas responsable, mais vous avez le devoir de garder un esprit combattif pour vous aider à vous en sortir. C’est la seule fois de ma vie ou j’ai utilisé la projection future d’un mieux, d’un meilleur, je me suis lancé des défis tout en étant malade, j’ai continué à travailler durant les séances de chimio, j’ai continué le sport, je me suis projeté dans une nouvelle vie future aux USA et devinez quoi, deux ans après m’en être sortie je suis parti travaillé aux USA, j’ai trouvé un travail qui m’a conduit là-bas. J’ai gardé toute ma confiance en la vie et elle m’a entendu, je dirai plutôt l’Univers, le Un, m’a entendu.

Donc aujourd’hui je vous le dis vraiment, rien ne peut vous garder dans la dépression, dans les abîmes avec cette confiance ne vous. Ce que j’ai pu observer chez les personnes qui étaient confiants, c’est qu’ils ont le sentiment de contrôler leur vie, ils possèdent les moyens psychologiques de mener leurs projets jusqu’au bout et d’affronter les obstacles sans céder au découragement. Ce que l’on appelle aussi la résilience aux choses. Okay, cela m’est arrivé ou m’arrive, mais moi, je vais mettre tout en œuvre immédiatement pour que j’en sorte plus fort et rapidement. J’ai envie de dire « fuyez » les personnes qui s’apitoient sur votre sort, ils ne vous aident pas du tout au contraire. Attention, on a le droit d’avoir son « court » moment de découragement face à la maladie, un chagrin d’amour, mais il ne faut pas y faire son nid et dites-vous bien qu’il n’y a que vous qui pouvez décider d’aller mieux, personne n’ira mieux pour vous, c’est impossible, donc levez-vous et remettez-vous en scelle.

Attention l’excès de confiance en soi ne rend pas pour autant apte à faire tout et n’importe quoi comme ne pas suivre son traitement médical. Au contraire c’est de suivre son traitement et faire en plus des choses pour améliorer sa santé. C’est avoir son chagrin d’amour mais garder un contact social avec des gens positifs.

Voici les attitudes ou les façons de penser des personnes qui ont une faible estime de soi.

· La personne qui semble toujours négatives et qui pense : je n’ai pas le choix, je ne devrais pas, je ne peux pas…

· Les personnes qui en apparence semble très confiants, mais il s’agit d’un masque qui cache une faible estime de soi. Face à un obstacle ou une difficulté perde le contrôle de la situation et le manque de confiance refait surface. Souvent les perfectionnistes, qui finalement blâme les autres pour tout ce qui ne va pas.

· Pour terminer ce qui cherchent en permanence à tourner les situations en amusement. Le rire dissimule souvent la piètre opinion que ces gens ont d’eux-mêmes.

Vous l’aurez compris, le manque de confiance est source de souffrance parce qu’il révèle avant tout une fragilité.

Je reviens donc à ce que je disais auparavant, il faut apprendre à connaître ses points forts te travailler ses points faibles.

De plus je cite Johann Wolfgang von Goethe, « Si tu as confiance en toi-même, tu inspireras confiance aux autres ».

Voici quelques points clés de l’assurance :

· Agir avec indépendance, en prenant des initiatives

· Aller où vous voulez, quand vous voulez

· Ne pas avoir peur de dire à haute voix ce qui vous vient à l’esprit

· Agir au lieu de réagir

· Être heureux et ne pas laisser affecter par l’humeur des autres

· Rester calme

· Ne pas être impulsif

· Avoir des buts et des passions

· Montrer son assurance par des postures qui stabilisent le corps

L’assurance est la clé du succès, mais aussi vous aidera à traverser les moments difficiles de la vie. Je précise quand même que la confiance et l’estime de soi se cultivent. Elles ne sont pas acquises une fois pour toutes. Vous traverserez des périodes de votre vie qui peuvent vous déstabiliser. Ruptures, divorces, maladies, perte d’emploi, changement de carrière etc. Pour sortir de ce cercle infernal, vous devez en toutes occasions partir gagnant. La maladie combattez là comme si vous deviez changer de carrière, partez gagnant et vous avez fait 50% du travail, les médecins feront le reste.

Je vous donne ici un secret, le secret de ceux qui ont réussis dans la vie malgré les tempêtes. Ils y ont cru ! Même si tout le monde autour d’eux leur disaient tu ne vas pas réussir. On parle souvent de bonnes et mauvaises étoiles, non, non. C’est l’esprit des gagnants qui fonctionne différemment. La loi de l’attraction existe en toutes circonstances et lorsque l’on est persuadé au fond de soi qu’on va perdre…. Eh bien devinez quoi, on perd effectivement.

On vous a fait du mal, on vous a trompez ? Vous vous dites qu’au fond c’est parce que je le méritai, je ne trouverai jamais la personne qu’il me faut ? Bing, c’est en effet ce qu’il va se passer. J’aurais pu me dire au bout de trois cancers, C’est fichu, je ne bouge plus j’attends que la prochaine maladie arrive et

Je n’aurais plus jamais pu voyager et finalement je suis passé en mode positif, je me suis imaginé aller travailler et vivre aux USA et 2 ans après j’étais aux USA et aujourd’hui je suis là, j’essaie d’aider les autres à traverser les difficultés. J’aurais un tas d’exemple comme celui-ci. Regardez les J.O paralympiques. Imaginez si ces athlètes avaient dit je ne suis plus bon à rien, c’est juste impossible et finalement ils y sont arrivés. Avons-nous alors le droit de baisser les bras ? Non, bien entendu.

Je voudrais conclure par une dernière citation de Li Ka Shin (jeune homme de 14 ans qui a été la plus grande fortune de Hong Kong » ; La vision est peut-être notre plus grande force. Elle nous garde en vie (la maladie) et assure la puissance (la tromperie, promesse non tenue, le divorce, professionnelle) et la continuité de la pensée à travers les siècles. Elle nous projette dans l’avenir et donne force à l’inconnu. On peut tous y arriver.

Merci d’avoir répondu présent à ce second Live et n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux tant que “vous en citez la source”, autour de vous, aux personnes qui en ont besoin. Si cela n’est pas encore fait, vous pouvez également rejoindre la communauté sur Facebook www.facebook.com/accomplirsondestin/

Comment gérer ses angoisses

comment gérer son angoisse

Nous essayons tous “ ou presque” de contrôler nos pensées désagréables par tous les moyens.

Si vous avez souffert ou si vous souffrez encore d’angoisse peut-être pratiquez-vous des exercices de relaxation? Il en va de même pour l’anxiété. Ces exercices peuvent vous aider à vous détendre dans l’immédiat, mais ne feront pas diminuer l’angoisse et l’anxiété à long terme.

Vous essayez d’éviter les situations difficiles en vous inventant des excuses?

Ils vous arrivent de contourner les endroits bondés? Vous rougissez à l’idée de prendre la parole en publique ou encore d’aborder une femme qui vous plaît? Le résultat ? Vous avez l’impression que votre monde rapetisse peu à peu. Vous vous sentez oppressé. Vous manquez d’air. Les sentiments d’anxiété être extrêmement désagréables, et il est normal de chercher à les combattre. Mais le remède peut parfois être pire que le mal lui-même.

Laissez l’angoisse ou l’anxiété prendre sa place sans la combattre.

Le regard des professionnels de la santé mentale à beaucoup évolué sur l’anxiété. C’est un trouble reçoit beaucoup plus d’attention de la part des thérapeutes, et il est désormais plus facile de le prévenir ou de s’en débarrasser. La première étape est d’accepter le fait que l’on ne puisse contrôler son angoisse, car elle ne disparaitra jamais complètement.

Les chanteurs, les acteurs, les conférenciers par exemple, même après des années de pratique peuvent soudain faire face à une vague d’anxiété en eux. Il faut alors tenter de laisser le sentiment nous envahir de manière délibérée. Car si l’on ne peut contrôler notre angoisse, mieux vaut essayer de lui donner un peu plus d’espace. En quelque sorte l’accueillir et regarder ce qui se passe en nous.

Comment accepter son angoisse et son anxiété.

comment gérer son angoisse1

Imaginez une expérience difficile ou une situation angoissante. Une discussion tendue avec votre supérieur hiérarchique, votre futur, une intervention chirurgicale à venir…. Que faites-vous? Prenez quelques instants pour y réfléchir, vous pouvez même inscrire votre réponse sur une feuille blanche.  Prêtez attention à toutes vos réactions. Que se passe t-il dans votre esprit? Vous avez terminé?

Prenez un moment pour réfléchir à ce qui se passe en vous.

Tournez maintenant toute votre attention sur votre respiration. Imaginez que la sensation désagréable va et vient à la même cadence que votre respiration. Elle vient dans votre inspiration et s’en va à votre expiration. Faites face à la situation d’angoisse ou d’anxiété sans essayer de la faire partir. Soyez dans le moment présent. Ne cherchez pas du tout à contrôler les choses écoutez, regardez, ressentez les choses.

Maintenant acceptez-la. Ne cherchez pas à changer l’angoisse ou l’anxiété ou encore à la faire disparaitre. Au contraire, accueillez-la, non pas parce qu’elle est désagréable, mais parce que vous êtes prêt à faire l’expérience de sentiments désagréables. rappelez-vous que l’on à peur de ce que l’on ne connait pas. Faites cet exercice aussi souvent que vos angoisses se présentent à vous et vous verrez qu’avec le temps, celles-ci diminueront mais vous serez capable de les accueillir et de ce fait mieux les gérer. La aussi reprenez votre feuille sur laquelle vous aviez noté vos réactions et voyez la différence.

Comment savoir si vous êtes sur le bon chemin?

 

Quand vous êtes sur le chemin juste, des choses commencent à se produire.

comment savoir si vous êtes sur le bon chemin2

Parfois les choses stagnent. Vous doutez de votre direction, de votre plan, des personnes qui vous entourent.

Vous évoluez dans une sorte de pesanteur, les choses sont lentes, tout demande un effort.

Parfois les choses sont plus légères.

comment savoir si vous êtes sur le bon chemin1

Vous vous sentez à votre place, entourez des bonnes personnes, au bon moment, sur le bon sujet. Cherchez seulement ce moment, et quand il surgit soyez présent et profitez du moment et de ce qui va en apparaitre. Ne cherchez pas sans cesse à tout analyser en vous disant que demain il y aura un plus un mieux, plus de soleil, moins de pluie, de vent. Profitez de ce moment présent.

Lève-toi et accompli ton destin

lève toi et accompli ton destin2

 

Les bonnes choses arrivent à ceux qui savent attendre. Les  grandes choses arrivent à ceux qui se lèvent pour y arriver.

  “ Proverbe Africain”

Il est donc temps de se lever et d’aller chercher ce pour quoi nous sommes ici sur terre. Néanmoins, il est tellement plus confortable, de ne rien faire, ne rien tenter, ne pas bouger et se plaindre.

Se plaindre de son patron qui ne “ vous fait pas” progresser. Cette politique qui fait que “ de toute façon” pour le moment mieux vaut garder ce que l’on possède.

Se plaindre de ce mari, de cette épouse qui vous empêche d’avancer.

Se plaindre encore de n’avoir pas pu suivre les “bonnes” études pour réussir, pour des dizaines de raisons et de s’en convaincre.

Mais combien de ces mêmes personnes passent à l’action? Qui aujourd’hui se dit, je me lève et j’y vais? je change pour du mieux, je change pour mon bien-être.

lève toi et accompli ton destin

Ne vivez pas le passé, n’attendez un meilleur futur, il n’arrivera pas.

Vivez l’instant présent et agissez, maintenant, aujourd’hui et atteignez enfin vos buts.

Vivre le moment présent

vivez le moment présent

La seule chose qui compte c’est la résolution du moment présent.

Pour remplir sa vie, il suffit souvent de prendre une décision après l’autre . Une fois cette règle fondamentale comprise, vous n’aurez plus jamais besoin de manifester d’impatience ni à rechercher autre chose que le moment présent.

Votre existence s’écoule tout bonnement, et vous vous concentrez sur vos résolutions. Toutefois, les gens ont tendance à oublier cette règle de conduite pensant qu’il existe toujours quelque chose de plus important. Ils se disent, demain sera mieux. Quand j’aurai ceci, ça ira mieux. Quand mes enfants seront grands je pourrais faire ceci, cela. Quand j’aurais plus de temps, j’irais faire du sport. Quand, les temps seront moins durs, je changerai de travail………….. La liste pourrait ainsi se dérouler encore et encore.

Peu de personne réalisent la valeur de ce principe. Apprendre à se conformer à ses “propres” décisions sans dévier, requiert du temps et donc des années de bonne conduite. Même lorsque l’on atteint une certaine maturité ou sagesse, même sans en avoir conscience, votre détermination est toujours présente.

Si vous menez à bien ne serait-ce qu’une seule résolution, vous serez rarement troublé : car vous réalisez ainsi un geste de loyauté à l’égard de votre foi en rapport avec vos objectifs.

On ne peut changer son époque. En effet, être constamment au printemps ou en été, il ne peut non plus faire jour en permanence. C’est pourquoi il est vain de s’entêter à changer la nature du temps présent pour retrouver les bons vieux jours du siècle dernier.

L’important est d’œuvrer pour que chaque moment soit aussi agréable que possible.

L’erreur de ceux qui cultivent la nostalgie du passé vient de ce qu’ils ne connaissent pas cette idée. Plus vous concentrez votre attention sur le passé “ que l’on ne peut plus changer” ou sur le futur qui n’est pas encore arrivé, vous oubliez de vivre aujourd’hui pleinement votre vie.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...