Catégorie : Vidéos et Interviews Inspirantes

Pourquoi je pleure !

Une vidéo particulière

Pourquoi je pleure, est une vidéo particulière dans le sens où celle-ci me concerne directement.

Comme vous pouvez le constater, je suis au bord de mer et ça fait deux ans et même un peu plus que je bataille contre la maladie « à nouveau » et que je n’ai donc pas eu la possibilité de me baigner comme je vais le faire aujourd’hui.
J’ai pris certaines précautions, maillots anti-UV, chausson etc. Comme j’ai à ce moment là encore une cicatrice, une plaie au niveau de l’abdomen, celle-ci est recouverte d’un pansement étanche, pour plus de précautions.

J’ai donc nommé cette vidéo, Pourquoi je pleure ! Il est vrai que j’ai vraiment envie de pleurer après ces deux années et demi de souffrance, mais le propos n’est pas là ! Je n’ai pas non plus le besoin de pitié, mais simplement passer un message, « il faut profiter de l’instant présent ». Je peux donc parler en connaissance de cause, je ne suis pas le seul sur terre dans cette situation. La maladie quand elle vous empêche de faire des choses « simples » comme se baigner, cela est très difficile à vivre. Quand on fait les choses de la vie machinalement sans contraintes, on ne se rend pas compte de la chance que l’on a.

Pour ma part, j’ai eu cette contrainte durant plus de deux ans et encore plus auparavant et vous ne pouvez pas savoir à quel point c’est un soulagement d’être ici aujourd’hui. Je souhaite au passage remercier, les personnes qui se sont occupées de mois, mon épouse, les infirmières à domicile, ma famille. Je ne vais pas pleurer devant la caméra, c’est vraiment pour moi un grand moment de bonheur, de joie, d’émotion forte, je suis même un peu inquiet de me plonger dans l’eau. Mais comme vous pouvez le voir, j’ai les pieds dans l’eau, après plus de deux années de galère médicale.

Je vais donc couper la vidéo afin de profiter de ce moment de bien-être. Prenez vraiment cette vidéo pour prendre conscience que si vous êtes en bonne santé, vivez le moment présent, faites les choses qui vous tiennent à cœur et profitez pour entretenir ce capital santé. J’ai une pensée pour toutes les personnes qui aujourd’hui encore se battent contre la maladie. Je suis plein de gratitude d’être aujourd’hui en guérison même si cela a pris plus de deux ans.

Mes émotions après la baignade

J’ai mis les lunettes de soleil par pudeur, afin de cacher mes larmes « de joie » et de la souffrance endurée durant ces deux années de bataille. Grand moment d’émotion, après une trentaine de minutes dans l’eau, pour me laisser le temps de me mettre en confiance. Comme il reste une plaie et des douleurs résiduelles à l’abdomen, j’ai joué la carte de la prudence. Mais cela a aussi été le moyen de prendre mon temps et d’apprécier chaque centimètre de mon grand corps qui petit à petit s’immergeait dans l’eau de mer.

Je confirme donc mes propos, quand vous êtes valide, profitez de chaque instant. Même les petits plaisirs comme celui de se baigner, vivez-les comme une chance de pouvoir jouir de cette possibilité. Quand j’étais dans l’eau j’ai eu un grand moment d’émotion, que j’ai malgré tout contrôlé « ou pas », mais cela m’a aussi remis les pieds sur terre. J’ai réalisé que j’avais la chance de faire tout ce que je faisais, ce blog, les voyages, etc. La vie est unique, il faut en prendre soin et vivre ses rêves.

Un espoir pour les personnes qui combattent la maladie.

Merci de m’avoir écouté, d’avoir pris le temps de regarder cette vidéo. Partagez-la autour de vous, auprès de personnes qui elles aussi se battent contre une maladie chronique, cancer ou autres maladies. Montrez-leur que même dans les moments les plus sombres, la lumière finie toujours par briller à nouveau. Après cette épreuve qui m’a conduit d’un banal abcès à un moment de grands doutes, septicémie, cliniquement mort, puis 15 opérations ou plus, une stomie à mon premier bain après deux années de combat. Croyez en vous et en votre guérison.

Je ne souhaite pas donner ici en aucun cas une leçon, car il n’y à pas de leçon à donner, mais donner de l’espoir et j’espère en donner au travers de ce blog et de cette vidéo. Vous souhaitez m’aider ?

Alors partagez cette vidéo, donnez l’adresse URL de ce blog http://accomplirsondestin.com autour de vous.

 

Maman et Auteure

 

Aujourd’hui nous rencontrons Nelsa Piras, Maman, infirmière et Auteure.

Accomplir Son Destin (ASD) :

Nelsa Bonjour !

Nelsa Piras ( NP) :

Bonjour!

ASD :

Nelsa, pouvez-vous, vous présenter en quelques mots

NP:

Bonjour, merci de me recevoir, je m’appelle Nelsa, j’ai 37 ans, je suis infirmière, j’ai un petit garçon qui va bientôt avoir 8 ans et je suis l’auteure d’un premier roman.

ASD:

Votre roman à été publié aux éditions « Rebelle », pouvez-vous Nelsa, nous en dire un peu plus sur ce roman?

NP:

Ce roman s’appelle C.O.M l’Activation c’est le Tome 1 qui vient de sortir. C’est un roman qui est destiné aux adolescents et jeunes adultes. C’est un roman fantastique qui se passe sur la région Loraine, Nancy et les Vosges. C’est l’histoire d’une jeune étudiante qui découvre qu’elle fait partie d’une communauté un peu secrète, les C.O.M et donc toute l’intrigue repose sur qu’est-ce que les C.O.M quel est le rôle de cette communauté.

ASD :

Comment vous est venue l’idée d’écrire ce premier roman?

NP:

Je suis une grande fan des romans fantastiques, c’est venu un peu comme un jeu, puis petit à petit un nouveau projet est né.

ASD:

Combien de temps vous a-t-il fallu pour écrire ce premier Tome?

NP:

Quand même assez longtemps. Je dirais que l’intrigue, la trame écrit assez rapidement, après un an à l’écriture complète du roman. Lié au fait que je travaille, que mon fils été bébé, les aléas de la vie font que l’on n’écrit pas régulièrement.

ASD :

Quelles ont été les difficultés rencontrées à l’écriture de ce roman?

NP:

Difficulté première, le manque de temps. Un autre travail et l’incapacité de se mettre chez soi tranquillement devant son clavier. Souvent interrompue.

Seconde difficulté, faire avancer l’intrigue puisque novice, difficulté à trouver le bon sens pour écrire ses idées.

ASD:

Quelles qualités sont-elles nécessaires pour écrire un premier livre comme celui-ci ?

NP:

De la patience, car c’est avant tout un cheminent qui demande du temps. Il ne fait pas s décourager et surtout éviter e se comparer aux autres auteurs, il faut rester authentique.

ASD:

Comment avez-vous réussi à vous faire publier?

NP:

Au départ c’était plus un jeu, un projet personnel, puis je me suis lancé pourquoi pas. J’ai envoyé à des maisons d’éditions, avec de nombreux refus voir aucune réponse. Puis j’ai abandonné et j’ai lu un livre. Et c’est en partant de ce principe que je tente ma chance auprès de Rebelle Editions, peu après être tombée amoureuse des « Etoiles de Noss Head » de Sophie Jomain. De là est venue donc l’idée d’envoyer le script aux Editions Rebelle et aujourd’hui le roman est publié. Le hasard, fait donc bien les choses.

ASD:

Un petit mot supplémentaire sur l’intrigue du livre?

NP:

C‘est un roman fantastique, et contemporain, des légendes Loraine sont inclus avec toutes les créatures fantastiques que l’on connait, Loup-Garou, Fée, etc.

ASD:

Où peut-on se procurer votre roman?

NP:

Mettre les liens vers Amazon

ASD :

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent se lancer dans l’écriture d‘un premier roman ?

NP:

Ne pas avoir peur de se lancer, faire son petit chemin sans se comparer aux autres. Un conseil, que l’on m’a donné et qui m’a aidé, ne pas envoyer directement aux maisons d’éditions mais attendre un peu se relire et au fil des mois les personnages évoluent et donc attendre que le manuscrit nous plaise à nous-même avant de l’envoyer.

ASD:

J‘ai compris qu’un second roman était en cours d’écriture?

NP:

Oui, tout d’abord comme c’est une trilogie,  les Tomes 2 et 3 de C.O.M seront à l’avenir écris. Mais actuellement je travaille sur un autre roman dont l’intrigue se passe à Londres et destiné à un publique adulte.  Une intrigue dans le milieu de la nuit et des écoles privées. Je n’en dis pas plus, gardons le suspens afin de donner envie aux lecteurs…..

ASD:

Je rappelle donc C.O.M Tome 1 l’Activation de Nelsa Piras aux édition Rebelle.

Nelsa merci, je vous laisse le mot de la fin

NP:

Merci beaucoup de m’avoir reçu et j’espère que cette interview vous donnera l’envie d’écrire un premier roman.

ASD:

Merci beaucoup et n’hésitez pas. Si vous aussi vous souhaitez devenir Auteure tout en étant Maman, lancez-vous.

Vous pouvez vous procurer ce roman en cliquant sur la couverture du livre inclus dans cet article.

Ou encore aux Editions Rebelle, la Fnac et toutes librairies même au rayon livres de centre commerciaux.

40 ans, maman, femme active et ceinture noire

Tout à commencé il y à 10 ans, à presque 40 ans, Elizabeth s’est fixée un objectif.

Elle veut devenir ceinture noire de judo. Pas facile quand on est parent isolé avec deux enfants à charge, un travail. Mais la motivation l’habite.

Retranscription de l’interview vidéo.

Accomplir son destin : Bonjour Elizabeth,

Peux-tu s’il te plaît te présenter en quelques mots?

Elizabeth : Bonjour Freddy ( Accomplirsondestin),

Je m’appelle Elizabeth, j’ai 49 ans, mariée (aujourd’hui) maman de deux enfants, 15 et 17 ans et salariée dans une industrie de production à grandes séries.

Comment en es-tu arrivée à faire du judo?

Le judo à la base n’est pas une passion, je suis venu à fréquenter les  » Dojo » car mon fils à l’âge de 4 ans à débuté ses premières activités et il a choisi le judo. Dans ce club il y avait également un cours de Jiu-jitsu ( Le ju-jitsu, ou jūjutsu ou encore jiu-jitsu (柔術, jūjutsu?, littéralement : « art de la souplesse » ), regroupe des techniques de combat qui furent développées par les samouraïs durant l’époque d’Edo. Elles enseignaient aux samouraïs et aux bushis à se défendre lorsque ceux-ci étaient désarmés lors d’un duel ou sur le champ de bataille) « Source Wikipédia).

Je me suis donc mise à pratiquer en premier lieu le ju-jitsu en attendant que mon fils terminé lui son cours de judo. Cela m’a permis de sortir un peu du contexte, le travail, les enfants et toutes le tâches ménagères associées et plus encore. C’est ainsi que j’ai commencé et que j’ai fait mes premiers pas dans un Dojo.

Maman, deux enfants, quelles sont les difficultés que tu as rencontrées?

Ca n’est pas facile, il faut concilier avec les enfants, qui ne pratiquent pas les mêmes activités. En plus du travail quotidien et deux enfants à charge car j’étais séparée. Il faut donc s’organiser, c’est une gymnastique au quotidien.

A quel moment as-tu envisagée de passer ta ceinture noire?

Je ne l’avais jamais envisagé, mais je suis arrivée à la ceinture marron et notre Sensei, le Maître au judo, m’a convaincu de passer la ceinture noire sans que j’y sois vraiment motivée. Finalement, je me suis laissée prendre au jeu et me suis fixée cet objectif de la passer. C’est un challenge, je voulais également montrer à mes enfants que finalement, une maman de mon âge pouvait atteindre un tel objectif.

Combien de temps passé pour réussir à avoir cette ceinture noire?

Au total, cela m’aura pris 10 années de travail régulier.

As-tu eu ta ceinture du premier coup?

Malheureusement non! N’ayant jamais fait de judo auparavant comme je le disais auparavant. Ce que les enfants apprennent à  4 ans, moi j’ai du l’apprendre à presque quarante ans, c’est donc moins facile. Certaines choses demandent plus de travail. J’ai donc passé cet examen une première fois mais je n’ai pas été retenue.

Comment as-tu pris cet échec?

Pas forcément très bien vu la charge de travail, trois entrainement par semaine, beaucoup de travail, de discipline. J’ai eu envie d’abandonner, en me disant que j’avais fait cela pour rien.

Qu’as-tu changé pour le second passage car aujourd’hui tu es ceinture noire?

Une chose avait changé dans ma vie, j’ai rencontré un homme qui aujourd’hui est mon mari et qui m’a soutenu. Mes enfants sont restés moteur et mais plus particulièrement mon fils qui aujourd’hui est lui aussi ceinture noire. Le club de judo et les personnes qui le côtoient, car nous sommes comme une famille. Et j’ai également redoublé d’effort en transformant cet échec en une force et une nouvelle motivation. J’ai appliqué à la lettre les conseils que l’on m’a donné. Je n’ai pas lâché et je l’ai eu avec beaucoup de bonheur.

Quelle est la suite que tu souhaites apporter maintenant?

Je prépare actuellement le passage de la deuxième Dan prochainement. Car il faut pour cela avoir été 2 années ceinture noire première Dan pour se présenter et avoir le temps de travailler la deuxième Dan.

Quels conseils donnerais-tu aux mamans qui souhaiteraient comme passer leur ceinture noire?

Que ce soit le judo ou une autre discipline, on se trouve souvent des excuses et encore plus si on est parent isolé, on se dit  » j’ai pas le temps ».  Pourtant, le temps je pense qu’on le possède tous. C’est avant tout une question de volonté. On le trouve facilement, même si parfois c’est au détriment d’autres choses. C’est accessible et possible pour tout le monde. Il faut l’envie et se donner les moyens de réussir et la réussite vient à nous. Puis une fois l’objectif atteint, c’est tellement beau. Cela a été la fierté de mes enfants, de mon mari et aussi du club. Personnellement atteindre cet objectif a été un moment fort de ma vie.

Accomplir son destin : Elizabeth, merci beaucoup, on te souhaite de réussir prochainement le passage de la deuxième Dan. Bonne continuation. On te laisse le mot de la fin.

Elizabeth : Merci Freddy, surtout bonne route aux mamans qui se lancent elles aussi dans la course pour atteindre un bel objectif dans le futur. Tout le monde peut y arriver. Vivez vos rêves.

 

 

 

 

 

 

 

Comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes?

Comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes.

Retranscription de la vidéo:

 

Bonjour et bienvenue sur le blog accomplir son destin, le blog qui appartient à la communauté des personnes qui se bougent pour accomplir leur destin. Aujourd’hui nous allons traiter d’un sujet qui consiste à savoir comment se débarrasser de ses mauvaises habitudes.

Notre cerveau aime sentir le ben à court terme. Ce qui signifie que lorsque quelque chose est agréable, notre première réaction biologique instinctive est de se dire,  » c’est agréable, cela me fait du bien ».  Pour prendre un exemple concret, la cigarette, provoque un moment de bien-être immédiat, ou encore un verre d’alcool ou encore une sucrerie. C’est un moment qui peut rendre heureux dans l’immédiat. Le cerveau se préoccupe moins du long terme. Si on utilise les bons argument, le cerveau finira  » peut-être » par comprendre que cela est nocif pour la santé. même si on a toujours autour de nous des personnes qui nous diront mon grand-père à toujours fumé et il est décédé à 90 ans. Ou encore, pourquoi se faire du soucis? on peut aussi bien mourir demain en traversant la rue renversé par une voiture. A cause ou grâce à ces arguments, le cerveau sait très bien contourner les pensées raisonnables. Quels avantages ont ces courts moments ou mauvaises habitudes sur moi?

Le secret pour se débarrasser d’une mauvaise habitude est de comprendre ce qu’elle apporte. Pour exemple, si fumer peu apporter une « pause » durant laquelle on fait le vide, on se détend. Une cigarette peut permettre de s’échapper du quotidien durant un moment. On considère « presque toujours » les addictions comme quelque chose de négatif, alors qu’en général, elles ont des  » fonctions  » positives. Quelqu’un qui fume ne se dit pas en allumant sa cigarette, je vais fumer ça me rend mauvais. Il se dira plutôt, je vais fumer car cela me détend ou encore je mange un gâteau car le goût sucré, me procure du plaisir.

Il faut donc analyser ses mauvaises habitues et les accepter, c’est une première étape qui est primordial pour s’en débarrasser. Posez-vous la question suivante: Qu’est-ce que m’apporte cette addiction (habitude)? « Tabac, alcool, sucreries ».  Pourquoi ai-je envie de lui donner satisfaction alors que j’ai conscience du mal que cela me fait? Pourquoi je continue de fumer alors que demain je risque de déclencher un cancer?

Une étape donc consiste à choisir en pleine conscience. Une fois que vous avez répondu à cette question  » Qu’est-ce que m’apporte cette addiction / habitude? Tournez-vous alors vers les inconvénients de cette addiction / habitude. Pour reprendre l’exemple de la cigarette: L’aspect « positif immédiat », je fume une cigarette, je me sens détendu(e) à l’inverse sur le long terme on peut tirer la conclusion, que  » je risque de déclencher un cancer ou une maladie chronique ». De plus la dépendance à la cigarette peut devenir fatigant, on a toujours besoin d’une cigarette alors que l’on est en réunion. On voyage, on sort du train ou de l’avion on cherche un endroit pour fumer et on sait que cela est compliqué de nos jours.

On va donc essayer de dire au revoir à cette addiction / mauvaise habitude et ne pas dire « j’arrêt, je veux mettre fin à « . Non! La différence est notable entre dire au revoir et mettre fin. On ne se force pas à mettre fin a une addiction. Il est plus positif de se concentrer sur la vie que vous mènerez sans cette addiction / habitude.

Exercice : Prenez une feuille blanche et notez vos addictions / mauvaises habitudes. Qu’est-ce que celles-ci vous apportent? Ensuite, « comment j’imagine ma vie si je dis au revoir à cette mauvaise habitude »?

Exemple: Pourquoi je fume? cela me procure un peu de bien-être immédiat ou m’aide à faire le vide, baisser mon niveau de stress, etc.. ( Personnellement, je ne fume plus, mais j’ai fumé 3 ans dans ma vie et j’ai arrêté de cette façon d’ailleurs).

ensuite, notez sur votre feuille, demain comment serait ma vie si je disais au revoir à la cigarette? Par exemple: Ma vie serait différente car je pourrais mieux respirer, je serais moins essouffler, je pourrais apprécier les saveurs à nouveau. Je n’aime pas prendre cet exemple de l’économie financière, mais je pourrais prendre la somme de cette économie pour offrir un beau voyage à mon épouse ou à mon époux.

faites cet exercice et regardez un peu les avantages que vous auriez à dire au revoir à vos addictions / mauvaises habitudes.

Je rappelle ici que pour se débarrasser d’une mauvaise habitude, il y à deux étapes. Il faut 21 jours pour commencer à changer ses habitudes et 60 jours pour l’avoir totalement remplacée. je n’ai plus le lien mais cela à été prouvé scientifiquement. cela vat la peine de se lancer, sur toute une vie 60 jours n’est rien, si vous atteignez votre but.

Je vous remercie et vous dis à bientôt sur accomplirsondestin.com, la communauté des gens qui se bougent pour accomplir leur destin. rejoignez-nous également sur Facebook, page du même nom,  » Accomplir son destin » » Twitter également. Tous les jeudis soir à 20h,  » heure de Paris », je suis en Live sur ma page Facebook  pour traiter différents sujets mais surtout répondre à vos questions.

 

Changez de vie

N’avez-vous jamais imaginé changer de vie, de maison, de travail, de pays même?

Pourtant je vous entend dire, oui mais, c’est pas pour moi, je suis trop âgé, je n’ai pas assez de diplôme, ma santé est fragile, allez, soyez honnête, c’est tellement fort que je peux vous entendre. Pourtant, je peux vous affirmer que vous pouvez tout changer, vraiment tout et peu importe votre âge, car avant toute chose, c’est l’état d’esprit qui doit changer. Il faut le vouloir, il faut le sentir au plus profond de son être, ensuite décider et enfin passer à l’action. Ainsi va la potion magique de celles et ceux qui réussissent. Ils prennent des risques.

Comme je l’explique souvent, le cerveau humain réagit plus aux images qu’aux mots, je vous laisse regarder cette petite vidéo.

Retranscription de la vidéo:

Bonjour et bienvenue sur Accomplirsondestin.com. Aujourd’hui  » CHANGEZ DE VIE ».

N’avez-vous jamais rêvé de changer de vie? De travail? De maison, de pays même? Quoi que vous attendiez dans la vie, vous avez besoin d’une stratégie. Sinon, vous avancerez à l’aveugle. Que vos objectifs soient d’avoir une grande maison, une grosse voiture, que vos enfants aillent dans les écoles les plus prestigieuses au monde. Une vie de rêve au bord de mer. Vous ne pouvez « devez » rien laisser au hasard.

A votre avis, qui décide d’après du cours de la « votre » vie ? Le hasard? Vous? C’est votre vie, prenez les choses en mains. Pour cela des choses « simples » sont à faire. Il existe 3 principes à suivre pour changer de vie.

Premièrement la compréhension. Comprendre que les choses doivent changer, c’est un premier pas à franchir pour le changement. Comprendre ce que vous voulez vraiment dans votre vie. Personne ne peut le savoir à votre place et personne ne doit juger vos aspirations.

C’est à vous de décider ce que vous attendez de la vie. Une fois conscient de la nécessité de changer les choses, faites le bilan de vos points forts et de vos valeurs afin d’amorcer le changement.

Troisièmement L’action. Agissez pour atteindre vos objectifs. Ceux sont vos actes et votre détermination qui vous permettront de changer de vie pour être heureux (se).

Grâce à ces principes, vous devriez étape par étape réussir à transformer de vagues aspirations en objectifs précis et en succès. Naturellement je ne vous vend pas du rêve et cela ne se fera pas en un claquement de doigts. néanmoins, il n’est jamais trop tard pour débuter. Passez ces étapes une à une et transformez votre vie.

Pour toutes les personnes qui souhaitent approfondir ces principes, je vous invite à laisser un commentaire ci-dessous ou à me contacter à l’adresse mail suivante : freddy.vandenberghe@accomplirsondestin.com

Belle journée à vos rêves.

Méditer pour améliorer sa vie

Il existe différentes façons de se libérer du stress au quotidien. On peut pratiquer une activité sportive, culturelle, manuelle.. Néanmoins il n’est pas toujours facile de pratiquer et surtout impossible de pratiquer à tout moment et dans toutes circonstances.

La méditation avec un peu d’entrainement peut elle se pratiquer à tout moment et dans quasi toutes les circonstances. J’ai moi-même avec le temps réussi à me concentrer suffisamment pour pouvoir aujourd’hui méditer même assis dans la salle d’attente d’un spécialiste. Il existe de nombreuses façons différentes de méditer pour ma part, je suis une technique apprise par un spécialiste du domaine reconnu dans le monde entier, je ferai prochainement une petite vidéo sur ce qu’il propose.

En attendant je vous propose une courte vidéo sur le sujet qui je l’espère vous donnera l’envie d’aller plus loin. N’hésitez pas à laisser des commentaires sur cette vidéo ou si tout simplement vous souhaitez que j’aborde un peu plus en détails le sujet de la méditation.

Transcription de la vidéo.

Voici donc une vidéo sur la méditation:

Contrairement à ce que l’on pense, méditer ne consiste pas à ne penser à rien, à faire le vide dans son esprit, c’est plutôt l’inverse. Il faut arriver à concentrer son attention sur une seule chose. Fixez un point en particulier. La méditation permet entre autres de nous entrainer à nous concentrer, en nous donnant une manière simple et efficace de prendre conscience que nos pensées dérivent souvent et aussi à nous aider à ramener notre concentration sur ce qui nous intéresse quand nous nous rendons compte que celle-ci dérive.

Cela nous permet d’apprendre « retenir » mieux, car notre esprit avec l’habitude s’évade moins. Nous sommes plus productifs dans notre travail, car plus focalisé sur ce que nous sommes entrain de faire. La méditation rend plus heureux car, nous sommes d’avantage dans l’instant présent plutôt que dans le passé que l’on ne peut plus changer et le futur qui n’est pas encore arrivé. Notre volonté augmente car moins sensible aux pulsions de notre corps et plus serein(e) car cela fait de nous des Êtres plus présents, moins distraits et qui permet de passer plus de temps sur ce que l’on fait au moment présent.

Voilà à quoi sert la méditation. Vous découvrirez dans ce petit tuto rapide la position idéale pour méditer en pleine conscience. Biens e tenir droit et surtout ce qui est important c’est de commencer par faire des inspirations et expirations profondes et simplement écouter être attentif à tout ce qui se passe dans votre corps. je dirais accordez-vous avec votre respiration est un bon moyen de se calmer et de pouvoir pleinement méditer. Une fois à l’aise vous pourrez augmenter le temps de méditation. Il n’est pas utile de méditer durant des heures pour en tirer un bénéfice.

Si c’est un sujet qui vous intéresse je reviendrai avec un article plus complet. Laissez un commentaire si vous le souhaitez.

 

Les 5 pièges à éviter si vous souhaitez réussir votre vie

Voici cinq pièges à éviter si vous souhaitez réussir votre vie.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Nous sommes tous à la recherche du mieux-être, d’un meilleur travail, de plus de revenus, plus d’amour.

La liste des pièges tendus au détour de la vie serait trop longue à détailler, mais voici cinq pièges à éviter si vous souhaitez réussir votre vie.

Retranscription de la vidéo:

Comment éviter les cinq pièges qui vous empêchent de réussir votre vie.

Ne serait-ce pas comme si vous aviez un moteur de FORD Mustang dans une 2CV? Vous commencez à vivre autrement quand vous savez exactement ce pourquoi vous êtes ici-bas! Le désir une fois « maîtrisé » est un vrai pouvoir.

  • Poison #1 L’autodépréciation : Bien des personnes étouffent leurs désirs par autodépréciation.  Avancez dans la vie en augmentant votre confiance en vous.
  • Poison#2 L’obsession de la sécurité : Faites vivre vos rêves, vivez-les, envisagez-les.
  • Poison #3 La concurrence : Une belle excuse pour ne pas se lancer alors que celle-ci doit nous pousser à donner le meilleur de nous-même.
  • Poison #4 L’opinion des parents « autres » : L’opinion des parents, de l’entourage vous construit, mais il ne doit pas faire taire votre libre arbitre.
  • Poison #5 Les responsabilités familiales : Vos proches sont une force, faites-en un pilier de votre projet.

Faites taire une bonne fois pour toute ces poisons. Il n’est jamais trop tard pour agir et suivre « atteindre » ses désirs les lus profonds. Les personnes qui réussissent ont souvent changé ces 5 poisons en énergies positives.

Retenez donc ceci : Votre énergie est décuplée si vous vous appliquez à atteindre un objectif que votre cœur désir réellement. Gardez votre cœur et votre esprit en éveil et respectez vos envies.

 

 

 

5 pièges à éviter dans la vie

Si vous savez ce que vous voulez dans la vie, vous pouvez l’obtenir ! Encore faut-il savoir éviter certains pièges.

En voici cinq qui peuvent vous écarter de la réussite avant même de vous lancer dans votre quête du bonheur !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...