Les cinq poisons mortels qui vous empêchent de réussir dans la vie

 

Nous nourrissons tous des désirs et rêvons tous ce que nous voudrions faire dans la vie. Pourtant peu, ( 97% des personnes) ne réalisent jamais ce qu’ils souhaitent vraiment faire dans leur vie.

les cinq poisons mortels qui vous empechent de reussir dans la vie

Si vous passer d’un emploi que vous n’aimez pas à un emploi que vous désirez vraiment, c’est comme mettre un moteur de 500 chevaux dans une 2 chevaux.

Le désir, une fois maitrisé, est un pouvoir. En ne suivant pas vos désirs, en ne faisant pas ce que vous désirez, vous vous condamnez à la médiocrité. Voici donc les cinq poisons qui vous empêchent de réussir votre vie.

  1. 1- L’auto-dépréciation:

  2. Vous avez déjà entendu des personnes dire ; “ je voudrais être cadre, ou artiste, sportif, homme d’affaires” mais je ne peux pas, je ne suis pas assez grand, pas assez fort, pas assez riche, pas assez intelligent, etc… Bien des personnes étouffent leurs désirs par auto-dépréciation. Alors que vous devez nourrir votre confiance en vous pour avancer dans la vie.

2- L’obsession de la sécurité:

Les personnes qui disent, “ je gagne bien ma vie” pourquoi changer de travail et prendre des risques de perdre ce que j’ai? C’est ainsi que ces personnes tuent leurs rêves.

3- La concurrence :

Il y a trop de concurrence dans cette branche, cette voie, voila, le type de remarques qui tuent l’ambition.

4- L’opinion des parents:

J’ai entendu des centaines de jeunes, même très jeunes gens justifier le choix de leur carrière ou de leurs études en disant ; “ j’aimerais tellement faire autre chose, choisir une autre voie, mais mes parents, ne veulent pas. Il veulent que je fasse tels et tels études, pour devenir comptable, médecin, avocat, etc. La majorité des parents, à mon avis, ne dictent pas intentionnellement à leurs enfants, ce qu’ils doivent faire. Ce que tout parent intelligent désire, c’est que ses enfants réussissent dans la vie et qu’ils soient heureux.

5- Les responsabilités familiales :

J’aurais pu changer de carrière, d’emploi il y a cinq ans, mais maintenant que j’ai une famille, c’est impossible, voilà la chose qui tue l’ambition et vous empêche d’avancer dans la vie.

Détruisez une bonne fois pour toute ces poisons! La seule façon d’atteindre vos buts et la plénitude de vos moyens et d’obéir à vos désirs. A nouveau, je ne dis pas de tout abandonner comme ça du jour au lendemain, mais de vous mettre à l’action. Quand je dis action, je dis actions planifiées et c’est tout de suite. Vous aurez plus d’énergie et plus d’enthousiasme, votre esprit sera plu alerte, et vous trouverez plus facilement des solutions à vos soucis et surtout comment atteindre vos buts.

Il n’est jamais trop tard pour agir et suivre son désir. Jamais!

La vaste majorité des gens qui ont réussi travaillent bien plus que 35h par semaine. Vous ne les entendez pas se plaindre d’être surmenés. Les gens qui ont réussi, gardent les yeux fixés sur leurs objectifs et cela leur donne de l’énergie.

Vous devez donc retenir ceci. Votre énergie est décuplée lorsque vous vous fixez un objectif selon votre cœur et que vous vous appliquez à l’atteindre. Des millions de gens, en agissant ainsi, se découvrent de nouvelles sources d’énergie. Se fixer des objectifs SM@RT et précis est le meilleur remède à l’ennui et un excellent remède pour la santé. Il vous garde éveillé et jeune dans votre esprit et votre corps.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 commentaires

  1. Bruno dit

    Merci Fred!

    Pendant des années, je me laissais abattre par la concurrence et les autres que je considérais mieux que moi dans un domaine. Mais avec l’âge et l’expérience, j’ai appris l’humilité.

    Concernant les parents, je me suis fait brainwasher de me trouver un métier et d’en faire une carrière pour toute la vie. Être entrepreneur, c’est voué à l’échec, je n’ai pas le choix, bla bla bla. J’ai appris par moi-même avec la volonté et j’apprécie ce que je suis aujourd’hui. C’est pour ça que je me considère le mouton noir de la famille.

    • Freddy Vandenberghe dit

      Bonjour Bruno,

      Je me reconnais bien là, j’aime ton expression le mouton noir de la famille, j’ai toujours été en décalé et ça me va bien également. Surtout je ne regrette rien et je continue dans ce sens.

  2. marianne dit

    Merci Freddy,
    Ce n’est que du bon sens.
    Dommage que je n’ai pu avoir ces conseils il y a 30 ans. ma carrière aurait été différente.
    Mais je transmettrai à d’autres plus jeunes.
    A@

    • Freddy Vandenberghe dit

      Je pense, que nous sommes beaucoup dans le même cas. Mais l’important est de pouvoir le transmettre aux plus jeunes générations. Bonne soirée. Freddy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *