LES FEMMES FONT PEUR AUX HOMMES

 

J’ai hésité en écrivant le titre.. j’aurais tout aussi bien pu poser la question « pourquoi les hommes ont peur des femmes? ou « pourquoi les femmes font peur aux hommes? »

Peu importe la formulation, le constat est là au vu de tous les propos que j’entends par les hommes, tout particulièrement ceux qui sont en solo à la recherche de leur âme sœur.

« Les femmes nous font peur »

 

Les femmes font peur aux hommes

 

Le constat étant fait, j’ai décidé de venir  vous en parler sous forme d’une lettre ouverte à l’Homme.

 

Cher ….

Nos premiers mois de découverte étaient magnifiques et déjà tu es en train de t’éloigner.

Quand j’essaie de t’en parler, tu me réponds avec résignation «  je sais pas, tu me plais bien mais cela me fait peur »

Je ne sais toujours pas si c’est de « moi » dont tu as peur ou de la relation?

En gros, voici un peu tout ce que tu m’as dis pour expliquer « ta fuite «

« tu sais tout faire, tu t’occupes de tout toute seule, tu arrives à super bien gérer ta vie

A coté de tout cela, toi tu as plein de loisirs, tu vois tes copines et vous passez de supers moments, tu peux partir en vacances toute seule, moi pas, tu ne t’ennuies jamais..

Puis tu assures sur le plan financier, (même si je reconnais que ton salaire est bien plus faible que le mien,) je vois que tu gères super bien tes dépenses

Physiquement, t’as encore un corps super bien entretenu, tu vas régulièrement chez le coiffeur et l’esthéticienne et je vois bien que les hommes te regardent quand tu es avec moi, je suis presque jaloux de toi!

J’ai peur de poursuivre notre relation car je ne sais pas quel sens tu donnes à ma présence avec toi.

J’ai peur de m’engager avec toi car ton indépendance m’effraie.

 

les hommes ont peur des femmes

Je me faufile souvent devant tes questionnements pour PLUS D’engagements car j’ai une super trouille que cela ne marche pas

Finalement, je ne sais pas ce que je t’apporte, je ne sais même pas pourquoi tu me gardes et aussi pourquoi on est ensemble »

 

Mon très cher amour,

Il est donc grand temps que je te réponde car tes propos me font sourire mais je vois bien que toi tu ne prends pas notre relation avec le sourire, tu es un peu, beaucoup perdu!

Comme beaucoup de femmes de notre génération, Je fais effectivement beaucoup de choses, non pas toujours par choix mais par obligation aussi (et cela tu l’oublies un peu facilement non??)

Quand une femme vit seule, elle apprend vite à gérer sa maison, sa voiture, à bricoler, à gérer son porte monnaie et à faire appel le moins possible à des intervenants extérieurs (cela a un coût et comme tu le dis, les salaires féminins/masculins ce n’est pas encore l’égalité!!)

Cela ne veut pas dire je veux tout faire et ne laisser aucune place au mec!

Si tu t’engageais un peu plus, nous pourrions former une super équipe complémentaire et si tu t’y mets un peu, nous pourrions de plus en plus partager les tâches et tu verras que tu sauras vite apprécier ton rôle de soutien

Voici déjà une des choses importantes que tu m’apportes : ton soutien, ton épaule..

Mes loisirs, mes vacances, mes moments en solo : certes, j’ai besoin d’avoir du lien social, une vie extérieure, des moments pour moi.

Là encore, sache que si j’avais à choisir entre partir avec toi main dans la main pour un voyage à 2 ou partir en solo vers une destination lointaine, je n’hésiterais pas trop longtemps : ce serait avec toi que j’aurais envie de partager le coucher de soleil.

Oui cela t’étonne souvent, mais les femmes fonctionnent à l’affect donc si elles sont avec leurs amoureux, elles sont déjà super comblées.. 

En solo, elles colmatent les brèches comme on dit

Sais tu que partir seule c’est souvent fuir sa solitude mais ELLE, elle ne t’oublie pas même au bout du monde!

Profiter des belles choses de la vie ( elle est courte) la savourer est souvent un art de vivre.

Mes moments en solo, c’est un peu comme si j’avais appris à apprivoiser ma solitude. Je suis passée par des énormes moments de cafard, voir de désespérance puis j’ai fini par savourer ces moments rien que pour moi.

Si tu étais là mon amour, à t’engager plus avec moi, t’inquiète, je veux bien en laisser de coté de mes moments en solo.. ce n’est qu’une façon de vivre, cela se modifie selon les circonstances.

Quiétude financière, penses tu..

Certes, j’ai bossé dur pour en arriver au poste où je suis.

Certes, j’ai maintenant une rémunération confortable mais tu sais.. là encore, ne te sauve pas en courant, soit simplement mathématicien, si nous nous « associons » nous garderons notre indépendance financière si tu le veux mais en tout cas nous mutualiserons nos dépenses, donc sois fière que je sois autonome et que je puisse m’assumer. Ne sois pas jaloux, mais au contraire plus que ravi et fier d’avoir une compagne qui sait tenir un budget!

Physiquement et psychologiquement, bien dans les baskets ou talons aiguilles !

j’ai toujours entretenu mon corps et tu imagines forcément que me retrouvant seule, je fais d’autant attention à ma personne.

Permets moi de te dire qu’il s’agit comme d’un « capital séduction » ET tu en profites puisque je t’ai séduite!

Célibataire, si je commence à me négliger, à perdre toute féminité et à détester mon image, je suis mal partie pour faire la rencontre de ma vie

Je fais donc attention à ma personne et de ce fait j’entretiens un regard sur moi qui me permet plus aisément de m’abandonner à l’autre.

Si j’étais bourrée de complexe, ma sensualité ne serait surement pas au top

Ma sensualité t’effraie, vas tu assurer?

Cesse de t’inquiéter là dessus!! dans ce domaine comme dans plein d’autres, je ne te demande pas de faire la compétition, « d’assurer » d’être un étalon etc. ’

J’ai besoin de tendresse, de câlins d’attentions, d’une sexualité épanouissante, tout comme toi.

Ne sois donc pas effrayé, tu as tout à gagner que je puisse avoir une libido qui se porte bien et un corps qui sait s’abandonner à tes caresses.

N’oublie pas que nous sommes 2 et si chacun connait le désir, et l’exprime.. la « machinerie » suivra !!

Que faire de tes peurs à mon égard ?

• M’en parler en m’avouant les choses avec sincérité, sans honte, tu ressens cela, il y a des solutions, ne fuie pas!

• échanger le plus possible sur tous les sujets épineux, ne pas se dire « tu as raison, j’ai tort » mais trouver le meilleur consensus possible dans l’écoute de nos besoins

• tenter de retrouver confiance dans la gente féminine, ne pas comparer, ne pas se dire « elles sont toutes pareilles » «  elles vont me plumer » etc

• apprendre à mieux te connaitre : tu es bourré de qualités, de ressources en toi mais souvent tu donnes la place au négatif avant de penser positif.

• Savourer ce que tu as : tu n’es peut être pas « mon » homme idéal mais si je suis avec toi, c’est parce que c’est TOI et pas quelqu’un d’autre. Inverse ainsi les rôles, moi ce n’est pas une autre qui serait comme ceci ou comme cela…

• Faire quelques efforts pour te sentir de mieux en mieux dans ta peau de mec : si tu n’aimes pas le regard que tu portes sur ton corps, ton physique, tu peux intervenir pour changer les choses, cesse de penser que cela ne sert à rien, ton capital séduction est important pour t’aimer.

• Apprécie d’avoir séduit une femme qui « assure » qui peut t’apporter plein de choses et donc niveler vers le haut plutôt que vers le bas

• Reprend confiance en tes atouts et apprends à les valoriser ET surtout dis toi que nul n’est parfait mais on peut toujours tendre à l’excellence

• Ouvrir ton cœur, il a parlé pour toi, écoute le, il n’y a pas de meilleur baromètre de ton bonheur et n’oublie pas que le risque « zéro » n’existe pas!

 

Souffrir de ne pas avoir aimé est plus difficile que souffrir d’avoirclip_image002 aimé

Article rédigé par Lysiane THOMAS, Coach en Bien Etre Amoureux

www.devousamoi-metz.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 commentaires

  1. Bruno dit

    La peur de s’engager plutôt que de s’abandonner. Voilà quelque chose que j’ai noté dans l’article. Or, je trouve ça très intéressant d’avoir le point de vue des femmes concerant ce sujet.

    De mon côté, il est vrai que je trouve assez indépendant et je pense que ça affecte mes relations avec la gente féminine. Par contre, je passe de plus en plus ma peur des femmes et ça ne peut que m’aider pour le futur.

    • Freddy Vandenberghe dit

      Bonsoir Bruno, oui je suis d’accord avec toi, il est intéressant avoir le point de vue d’une femme et je suis assez d’accord avec elle, en tant qu’homme, j’ai par le passé eu un peu à affronter cette peur, mais depuis je me suis marié, lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *