Étiquette : cancer etes vous concernes

Le cancer, qui est concerné?

cancer qui est concerné1

Un diagnostic de cancer affecte tous les membres de votre famille.

Votre partenaire, vos parents, vos frères et sœurs et vos enfants. Cela affecte également vos amis. La façon dont ces relations changent dépend du style d’adaptation de chaque personne.
Lors de la gestion de vos relations pendant ce temps, n’ayez pas peur de demander de l’aide à votre famille et à vos amis. Cela aide les personnes qui se soucient de vous a sentir qu’ils vous fournissent un soutien précieux.

Ce que votre conjoint ou votre partenaire peut ressentir.

Parce que votre partenaire est une source principale de soutien, un diagnostic de cancer peut affecter cette relation plus que d’autres. Les jeunes adultes ne s’attendent généralement pas à ce qu’un partenaire soit confronté à une maladie mortelle à un jeune âge. Le diagnostic de cancer peut être accablant pour votre partenaire. Les deux individus peuvent ressentir certains des sentiments suivants:

  • Tristesse
  • Dépression
  • Anxiété
  • Colère
  • Un sentiment de désespoir

Les effets du cancer varient d’un couple à l’autre. La plupart des couples connaîtront des changements dans divers aspects de leur relation. Ceux-ci peuvent inclure des changements dans les rôles et les responsabilités, la sexualité, l’intimité, la parentalité et les plans pour l’avenir.
Pour de nombreux couples, face aux défis du cancer ensemble, renforce leur relation. L’incertitude quant à l’avenir peut renforcer l’amour et l’engagement d’un couple. Cela peut leur permettre de réévaluer leurs priorités et de renforcer l’importance de leur partenariat. Dans d’autres situations, un diagnostic de cancer peut nuire à la relation. Pour ces raisons, il est important pour vous et votre partenaire de parler de vos préoccupations et de vos défis les uns avec les autres. Il peut également être utile de faire appel à un psychologue, si le cancer cause du stress dans votre relation.

Comment vos parents peuvent réagir.

Vous pouvez penser que vos parents deviennent trop protecteurs ou tentent de vous prendre en charge chez eux, même si vous n’habitez plus chez eux depuis de nombreuses années. Ils vont peut-être vous parler plus fréquemment au téléphone, poser beaucoup de questions ou donner des conseils non sollicités. Il est naturel pour vos parents de vouloir vous protéger et prendre soin de vous parce que c’était leur rôle depuis de nombreuses années. Vos parents essaient également d’apprendre de leurs propres émotions entourant votre diagnostic de cancer, ainsi que celles de vos frères et sœurs et d’autres membres de la famille.

Parler avec vos parents. Bien que cela puisse être difficile, essayez de parler ouvertement avec vos parents de ce que vous ressentez et pensez. Certains jeunes adultes ne veulent pas partager leurs soucis ou de leurs peurs avec leurs parents parce qu’ils ne veulent pas déranger. Cependant, partager vos émotions et soyez clair sur ce dont vous avez besoin permet à vous et à vos parents de travailler ensemble pour résoudre les problèmes et vous soutenir les uns les autres.

Comment vos parents peuvent vous aider. En tant que jeune adulte, vous essayez de devenir indépendant et ne vous sentez pas à l’aise de vous appuyer sur vos parents. Soyez honnête quant à votre besoin d’indépendance lorsque vous prenez vos propres décisions. Mais, n’ayez pas peur de demander de l’aide quand vous en avez besoin. Vos parents ont probablement plus d’expérience que vous dans certaines situations, comme les médecins et la partie prise en charge d’une maladie.

cancer qui est concerné
Bien que certains jeunes adultes vivent à la maison avec leurs parents, beaucoup vivent dans leur propre maison ou appartement. Si vous n’avez pas de conjoint, de partenaire ou d’ami proche qui peut vous aider à la maison, il se peut qu’il y ait des moments pendant votre traitement lorsque vous vivez seul qui deviennent difficiles. Pensez à demander à un parent ou à un autre membre de la famille proche de vous aider dans temporairement pour vos déplacements. Certains jeunes adultes choisissent de revenir dans la maison familiale pendant un certain temps. Cela peut sembler difficile, cependant, en prenant cette mesure, vous prenez l’initiative de veiller à ce que vos besoins physiques, émotifs, pratiques soient allégés, et vous confiez à votre famille un rôle important qu’ils seront ravis d’endosser.

Comment vos frères et sœurs peuvent réagir

cancer qui est concerné2

Les réponses de vos frères et sœurs au cancer dépendront de plusieurs facteurs:

  • A quel point vous êtes proches
  • Leurs âges, leurs niveaux de maturité et leurs personnalités
  • Jusqu’à quel point ils vivent cette maladie
  • leurs styles d’adaptation face aux évènements de la vie
  • la quantité de soutien que vous avez d’autres personnes qui vous entourent.

Si vos frères et sœurs sont des enfants ou des adolescents, ils risquent de réagir différemment que si vos frères et sœurs sont plus âgés. Un frère ou une sœur qui est proche de votre âge se rapprochera plus facilement des tensions, des peurs et des soucis que vous ressentez en tant que jeune adulte atteinte de cancer.

Parler avec vos frères et sœurs.

Parler avec vos frères et sœurs au sujet de votre diagnostic de cancer peut vous aider à vous soutenir mutuellement. En fait, partager l’expérience du cancer avec vos frères et soeurs renforce souvent les relations. Cependant, vous ou vos frères et soeurs pourraient ne pas savoir quoi dire, ou ils craignent même de vous parler du cancer, vous devrez peut-être guider la conversation.

Comment vos frères et sœurs peuvent vous aider.

Indépendamment de leur âge, vos frères et sœurs veulent souvent aider, et ils peuvent jouer un rôle important en vous soutenant. Voici quelques façons pratiques d’aider:

Gardez vos enfants ou même un œil sur votre entreprise quand vous êtes à l’hôpital ou à la clinique
Passez du temps à faire des choses amusantes avec vous ou au contraire des choses qui vous dérangent dans le cancer
Vous rendre visite à la maison lorsque vous ne vous sentez pas assez bien pour sortir
Discuter, se souvenir et rire de choses autres que le cancer
Vous aidez à la cuisine, à la lessive, à faire vos courses et d’autres tâches ménagères
Communiquez des nouvelles sur votre traitement et votre rétablissement avec d’autres membres de la famille

Et s’ils semblent débordés, encouragez-les à demander des conseils, ce qui peut les aider à apprendre des façons saines de répondre à leurs émotions.

Comment vos amis peuvent agir

Souvent, les jeunes adultes peuvent avoir peu ou pas d’expérience avec une maladie comme le cancer et peuvent ne pas savoir comment agir avec vous. Un diagnostic de cancer peut également effrayer certains de vos amis parce qu’il rappel que le cancer peut arriver à n’importe qui, même un jeune adulte.
Si vos amis vous évitent, ils ne savent peut-être pas quoi dire et peuvent avoir peur de dire des choses qui vous blesserait.
S’ils ne vous appellent pas, c’est peut-être parce qu’ils pensent que vous n’avez pas envie de parler.
S’ils ne vous invitent pas à participer à des activités, ils pensent que vous ne serez pas en mesure ou vous vous sentirez coupables de vous amuser lorsque vous êtes malade.
S’ils ne vous rendent pas visite, ils peuvent penser que vous ne voulez pas de visiteurs ou se soucient de moments potentiellement gênants pendant la visite ( soins infirmiers par exemple).

Il peut être nécessaire de mettre vos amis à l’aise et de parler de votre diagnostic de cancer. Commencez par décider de ce que vous voulez que vos amis connaissent. Vous pouvez envisager de partager plus d’informations avec des amis proches et moins d’informations avec des connaissances. Rappelez-vous que vous êtes responsable de ce que vous dites aux gens. Vous ne devez rien dire jusqu’à ce que vous soyez prêt et vous ne devez pas en dire plus que vous ne le souhaitez.
Malgré vos efforts, certaines amitiés disparaitront. Il peut être difficile pour certaines personnes de comprendre vos expériences avec le cancer. Il est important de se concentrer sur les amis qui peuvent vous soutenir et vous écouter. Parler avec d’autres jeunes adultes qui partagent vos expériences peut être extrêmement utile. Envisager de rejoindre un groupe de soutien pour les jeunes adultes atteints de cancer.

Rappelez-vous, le cancer n’est pas “forcément” une maladie mortelle, la médecine progresse continuellement sur les différents cancers. Le cancer n’est pas une maladie honteuse, ne vous cachez pas. Le cancer est une épreuve douloureuse et difficile mais elle est surmontable, continuez de rire, de faire du sport, de voir vos amis et occupez votre esprit à autre chose qu’à penser à la maladie.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...