Article traduit de l’anglais “ How to raise your self-esteem” by By Stanley J. Gross, Ed.D

comment augmenter l'estime de soi..

Vous-êtes vous demandé ce que l’estime de soi et comment en obtenir plus?

Pensez-vous que la votre  est faible? Savez-vous comment le dire? Savez-vous quoi faire à ce sujet?
L’estime de soi répond à la question «Comment je me sens, au sujet de qui je suis?» Nous apprenons l’estime de soi dans notre famille d’origine;

Nous ne l’héritons pas.
L’estime globale de soi (sur «qui nous sommes») est normalement constante. L’estime de soi situationnelle (sur ce que nous faisons) fluctue, selon les circonstances, les rôles et les évènements. L’estime de soi situationnelle peut être élevée à un moment (par exemple au travail) et basse à un autre (par exemple à la maison).
Une faible estime de soi est une évaluation négative de soi-même. Ce type d’évaluation se produit généralement lorsque certaines circonstances que nous rencontrons dans notre vie touchent à nos sensibilités. Nous personnalisons l’incident et éprouvons l’éveil physique, émotionnel et cognitif. C’est tellement alarmant et confus que nous répondons en agissant de manière autodestructrice. Lorsque cela se produit, nos actions ont tendance à être automatiques et impulsives. Nous nous sentons bouleversés ou émotionnellement bloqués. Notre pensée se rétrécit. Nous perdons le contrôle de soi.

L’estime de soi globale n’est pas définie dans la pierre.

L’améliorer est possible, mais pas facile. L’estime de soi globale grandit alors que nous faisons face à nos peurs et que nous apprenons de nos expériences. Certains de ces travaux peuvent nécessiter l’aide d’un psychothérapeute. En attendant, voici ce que vous pouvez faire:

Être sobre.

Obtenez de l’aide pour arrêter les comportements autodestructeurs. Les dépendances bloquent l’apprentissage et modifient notre humeur. Identifiez-les et remplacez-les par des soins personnels.

Pratiquez l’autogestion.

Faites de nouveaux choix de mode de vie en vous joignant à des groupes d’entraide et en pratiquant des soins de santé positifs.
Identifier les déclencheurs de faible estime de soi. Nous personnalisons les évènements stressants (par ex., La critique) en nous infligeant une signification négative sur nous-mêmes. Une action autodestructrice suit souvent. Chaque évènement peut, au contraire, être une chance d’apprendre sur nous-mêmes, si nous faisons face à notre peur et les croyances négatives sur nous-mêmes qui soutiennent les significations négatives.

Eviter la personnalisation.

Ciblez la personnalisation pour ralentir les réponses impulsives. Vous pouvez commencer à interférer avec ces sur réactions automatiques en utilisant des techniques de relaxation et de gestion du stress. Ces techniques visent à apaiser l’excitation. Cela nous permet d’interrompre la réaction automatique autrement inévitable et de mettre en jeu un moyen de commencer à faire face aux craintes non reconnues à la racine de la faible ESTIME DE SOI.

Arrêtez-vous et prenez conscience des situations.

Faites attention à l’impulsion. Notre tendance est de réagir de la même manière au même incident. La prise de conscience de la similarité peut être la clé pour ralentir notre réactivité.

Reconnaitre la réaction

. Verbaliser, “Ici je vais encore (décrire l’action, le sentiment, la pensée). . . “Faire activement quelque chose avec la conscience plutôt que de la noter passivement. Le résultat est de ralentir l’impulsion et de nous donner un choix sur la façon dont nous voulons répondre.
Choisissez une réponse. Tenir des impulsions autodestructrices. Agissez de manière autonome et efficace. En choisissant d’agir de façon plus fonctionnelle, nous faisons un pas vers la confrontation de nos peurs.

Accepter l’impulsion.

Être en mesure d’énoncer l’avantage (par exemple, la protection) de la réaction excessive. Nous ne serons pas capables de le faire au début, mais à mesure que nous devenons plus efficaces, nous commencerons à apprécier ce que notre impulsion autodestructrice avait fait pour nous.

Développer les compétences.

Nous pouvons assurer notre propre sécurité, engendrer l’espoir, tolérer la confusion et élever L’ESTIME DE SOI en apprenant et en utilisant ces compétences vitales essentielles:

comment augmenter l'estime de soi.

Ressentir les  sentiments.

Sentir les sentiments dans votre corps et identifier vos besoins. Quand nous ne respectons pas nos sentiments, nous laissons les autres contrôler notre vie.

Pensée facultative.

Mettre fin à / ou penser. Pensez aux «nuances de gris» et apprenez à recadrer les significations. En nous donnant des options, nous nous ouvrons à de nouvelles possibilités sur la façon de penser à nos dilemmes.

Détachement.

Mettre fin à tous les abus; Dire «non» aux fausses déclarations et aux hypothèses. En maintenant les frontières personnelles, nous décourageons les abus des autres et affirmons notre différence et nos valeurs. ( Ce qui est important pour soi).

Affirmation.

Exprimez ce que vous voyez, ressentez et voulez en faisant des déclarations «Je». En exprimant nos pensées, nos sentiments et nos désirs d’une manière directe et honnête, nous montrons que nous sommes en charge de nos vies.

Réceptivité.

Fin de l’auto-absorption; Écouter les mots et les significations des autres pour les reformuler. De cette façon, nous agissons avec la conscience de notre contribution aux événements ainsi que de l’empathie avec les besoins des autres.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn8

Pour vous remercier de votre lecture vous pouvez recevoir gratuitement mon guide Changez de vie pour “ENFIN” vivre heureux. Dites-moi juste à quelle adresse je dois vous envoyer le livre.

Je hais les spams,votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Articles récents

Sélection Développer son potentiel