le périple de votre vie

Le but spirituel du périple qu’est votre vie

On pense tous que nous devons avoir un but dans le périple qu’est notre vie. Autrement, nous nous contentons de dériver, et un but, c’est l’avenir, n’est-ce pas? Comment réconcilier cela avec le fait de vivre dans le présent?

En voyage, il est surement utile de savoir où on va ou de connaître de manière générale la direction que l’on emprunte. Mais n’oubliez pas que la seule chose qui soit réelle dans votre périple en somme, c’est le pas que vous faites en ce moment. C’est la seule chose qui existe vraiment.

Votre but personnel à un but extérieur et un but intérieur. Le premier consiste à arriver à destination, à accomplir ce que vous avez entrepris de faire ( si c’est le cas) à réaliser ceci cela. Et bien entendu, ceci implique l’avenir. Mais si votre destination ou les pas que vous ferez à l’avenir monopolisent tellement votre attention qu’ils deviennent plus importants pour vous que le pas que vous faites maintenant, alors vous passez complètement à côté de la raison d’être de votre périple, qui n’a rien à voir avec l’endroit où vous allez ni avec le geste que vous posez, mais tout à voir avec le comment des choses. ce périple de vie n’a rien à voir avec l’avenir mais tout à voir avec la qualité de votre conscience à cet instant même.

Est-ce important d’atteindre ou non notre but extérieur, de réussir ou d’échouer dans le monde?

Cela aura de l’importance pour vous aussi longtemps que vous n’aurez pas réalisé votre raison d’être. Par la suite, le but extérieur n’est qu’un jeu que vous pouvez continuer de jouer tout simplement parce que cela vous amuse. Il est également possible d’échouer complètement en ce qui concerne votre but extérieur et, en même temps de réussir totalement en ce qui a trait à votre raison d’être.

L’inverse est encore plus courant : richesse extérieure et pauvreté intérieure, ou “gagner le monde et perdre son âme”. En définitive, tout but extérieur est tôt ou tard voué à l’échec parce qu’il est tout simplement soumis à la loi de l’impermanence des choses. Plus tôt vous réaliserez que votre but extérieur ne peut vous procurer de satisfaction durable, mieux ce sera. Lorsque vous aurez constaté les limites de votre but extérieur, vous mettrez de côté l’attente irréaliste qu’il vous rendre heureux et le subordonnerez à votre raison d’être intérieure.

Appliquez ce précepte à votre vie, et celle-ci vous semblera plus agréable, plus en phase avec vos vraies aspirations.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn5

Pour vous remercier de votre lecture vous pouvez recevoir gratuitement mon guide Changez de vie pour “ENFIN” vivre heureux. Dites-moi juste à quelle adresse je dois vous envoyer le livre.

Je hais les spams,votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Articles récents

Sélection Développer son potentiel