Mauvaises habitudes il est temps de comprendre

Qu’est-ce qu’une mauvaise habitude ?

Comment les repérer ?

J’ai beaucoup mieux à faire que m’inquiéter de l’avenir : j’ai à le préparer

Félix-Antoine Savard

Pour bien agir sur les mauvaises habitudes il est important de les repérer mais également de les comprendre. Comprendre en quoi celle-ci vous apporte à tort, un certain confort, un bien-être au quotidien. Car même si manger sans cesse du Fast Food est mauvais pour la santé, il n’en reste pas moins qu’au moment d’ingurgiter toutes ces mauvaises calories, cela vous procure un certain plaisir. Il en est de même pour toute chose. Le tabac en est un exemple parfait. Une relation qui ne va nulle part. Pourquoi rester avec une personne qui ne vous apporte rien d’autre que de la tristesse, voir pire vous accable, vous rabaisse, est violente avec vous ? Pourquoi ?

Nous allons passer en revue les différentes facettes de ses monstres qui vous empêchent d’arriver à vos fins. Ils revêtent souvent de drôles de formes, certaines d’entre elles sont à peine perceptibles. Une fois identifiées, nous pourrons alors avancer et commencer à mettre en place les outils et les armes pour en finir avec elles.

Vous l’aurez compris c’est simplement par habitude à nouveau. Je ne vais pas faire un cours de psychologie de comptoir ici, je ne suis pas psychologue. Néanmoins, ici un exemple pour mieux comprendre comment nos habitudes peuvent avoir une emprise importante sur notre vision de la vie. Il faut du courage, beaucoup de courage pour comprendre que l’on est en quelque sorte malade. Oui, j’apparente cela à une maladie qui demande un traitement de fond pour en guérir. La bonne nouvelle est que le traitement existe.

Nos habitudes ancrées depuis si longtemps.

Ces habitudes sont bien ancrées en vous, en nous, jour après jour. Prenons exemple à nouveau avec la nourriture, le sucre blanc, il est là présent depuis notre plus tendre enfance. En apparence aucun soucis que de prendre un morceau de sucre dans son café. Mais ajouté ce morceau de sucre par le nombre de café que vous buvez tous les jours. Puis placée cette « petite » habitude au café absorbé par mois, par année et vous voilà face à ce que j’appelle un faux bien-être quotidien. Essayez maintenant de supprimer le sucre blanc de votre café du jour au lendemain. Que va-t-il se passer à votre avis ? Vous allez y arriver le jour 1 et peut-être une semaine puis je vous garantit que dans deux semaines cette bonne résolution s’envolera. Je ne fais pas le procès du sucre blanc, tout est question de dosage, rien n’est tout blanc ou tout noir. Je vous conseille quand même de réduire la consommation de sucre blanc si votre objectif est d’améliorer votre capital santé.

Avançons justement vers une autre « petite » habitude sournoise, regarder la télé. A première vue celle-ci semble ne pas être nocive pour votre santé, je parle d’une quelconque maladie chronique, encore qu’au niveau cérébrale, cela doit causer des dommages irréversibles. Ici je parle du temps perdu qui n’est pas utilisé pour améliorer votre avenir, vous approcher de votre but. Je vous donne un petit exercice, calculé le temps que vous passez devant votre télévision sur une seule petite semaine. Soyez honnête avec vous-même. Maintenant expliquez à votre conscience que ce temps passé devant votre télévision ne peut être utilisé pour aller à la salle de gym, pour travailler sur votre curriculum vitae qui vous permettra de décrocher ce nouveau job qui vous fera voyager. Ou encore utiliser ce temps pour apprendre à jouer d’un instrument de musique, écrire votre premier roman.

Mauvaises habitudes. Il est temps de comprendre

La sédentarité

La sédentarité, une autre « petite habitude » qui petit à petit détruira votre capital santé. Le corps humain est une machine incroyablement évoluée, probablement la plus évoluée sur terre. Avez-vous remarqué que nous avons tous deux jambes faites pour nous soutenir, nous maintenir debout et surtout nous permettre de nous déplacer, courir marcher, sauter, danser ? Là aussi, il n’y a pas de mal à rester assis dans son canapé, dans son fauteuil, dans sa voiture tout au long de la journée. Avez-vous vu cette publicité pour une marque de voiture française qui explique que nous resterons assis au volant de notre voiture quelques choses comme 3 années consécutives, peut-être plus pour certaines personnes qui voyagent beaucoup comme moi par exemple. Ajoutez à cela le temps passé devant nos télévisions, nos écrans d’ordinateur et tablette. Je vous laisse imaginer un instant si je vous disais que pour les 10 prochaines années, vous allez rester clouée sur une chaise assise. Que feriez-vous immédiatement ? Vous iriez marcher, courir, prendre l’air. Moi qui ai eu 3 cancers, à chaque fois que je me suis retrouvé hospitalisé en soins intensifs je peux vous dire que ma première pensée était la suivante, « vivement que je sorte pour marcher dans la nature ». C’est d’ailleurs la première chose que j’ai faite à ma sortie d’hôpital et pour accélérer ma convalescence. Marcher ne demande pas de capacité particulière quand vous avez vos deux jambes. Aucun équipement spécifique. Vous avez vos deux jambes, vous n’êtes pas hospitalisé ? Alors éteignez votre télévision 30 minutes et allez prendre l’air. Le bénéfice n’a pas de prix.

N’oublions pas les autres mauvaises habitudes.

D’autres « petites » habitudes sont aussi néfastes et encore plus difficile à combattre ou en tous les cas à changer. Je veux parler des relations humaines et plus particulièrement les relations intimes. Je suis certain que cela va parler à nombre d’entre vous. Une relation caustique, cette relation qui finalement ne vous aide pas à avancer. Un(e) conjoint(e)/partenaire, qui est jaloux de-vous de votre réussite et qui fait tout ce qui est possible pour vous faire perdre confiance en vous. Une relation qui petit à petit vous éloigne de vos objectifs, de vos amis par jalousie. Cette relation qui vous transforme physiquement parce que vos 4 séances de sport hebdomadaire ce sont envolées an quelques mois. Votre hygiène alimentaire elle aussi a disparu au profit d’une cuisine plus riche ou pire encore du fast Food trois fois par semaine. Vos idées de créer votre propre entreprise envolée également, car le besoin de sécurité financière est devenu prioritaire non pas pour vous, mais pour votre conjoint(e)/partenaire. Vous pensez que cela n’est pas si néfaste, pourtant, si je pousse encore plus loin cet exemple, tout cela vous mine, vous avez pris 10 kilos ou plus, votre corps ne vous plaît, votre confiance envolée, vous prenez des somnifères pour dormir, votre santé s’amenuise, vous prenez différents traitements et finissez avec une maladie chronique. Je ne dis pas que la vie de couple vous dirigera directement vers cet état d’échec, mais si vous n’êtes pas avec la « bonne » personne alors oui, cela est inévitable. Le couple est finalement aussi une sorte d’habitude qui doit être prise de la même façon que les autres habitudes.

Vous avez aimé cet article, alors prenez “ l’habitude” de partager ceux-ci autour de vous, cela ne coûte rien et moi cela m’aide à pouvoir publier du contenu de qualité.