COMMENT GÉRER ET CALMER SES ANGOISSES – 5 CONSEILS DE SOPHROLOGUE

Bonjour ! Ici Stan Carrey sophrologue et coach en développement personnel. Dans cette vidéo je vais vous donner mes 5 conseils pour gérer et calmer vos angoisses, de préférence, de façon définitive. Pour régler le probablement de sorte à ce que l’angoisse ne se présente plus et que vous ne soyez dépendant de ce qui se passe à l’extérieur de vous pour être heureux ou apaisé.

Mais avant ça, voyons un peu ce que c’est qu’une angoisse. Il y en 2 types principaux :

Le premier c’est un malaise, psychique et physique. C’est-à-dire qu’il y a des réactions de stress dans votre corps. Votre corps ne fonctionne plus correctement, l’équilibre de vos fonctions vitales est rompu. Et aussi un malaise psychique, c’est-à-dire que votre esprit est entièrement focalisé sur le négatif, et que vous commencez à cogiter et à penser en boucle, au même sujet pendant plusieurs jours de suite. Cette angoisse est liée à une situation dangereuse qui risque de se produire dans le futur proche. Donc votre futur, risque de se produire une situation d’insécurité, d’inconfort dans laquelle vous, vous sentez en danger, vous essayez de l’éviter, mais vous voyez qu’elle est peut-être difficilement évitable. Donc, vous angoissez parce que vous ne savez pas comment faire, vous cherchez des solutions mais vous n’en trouvez pas.

Le deuxième type d’angoisse, c’est une inquiétude métaphysique lié à des questions existentielle. Vous, vous posez des questions existentielle assez lourde, du genre : quel est le sens de ma vie, qu’est-ce que je fais incarné sur terre, comment être la meilleure version de moi-même, comment être plus spirituel. Vous croyez que vous êtes imparfait, et vous sentez une urgence à répondre à ces questions métaphysiques et vous croyez que leur réponse vous apportera quelque chose de positif dans votre vie, qui vous sauvera de tous vos malheurs. A ces moments-là, vous êtes aussi angoissé parce que vous n’êtes pas comme vous devriez être selon vous. Vous croyez que vous devez être une autre personne, que vous devez avoir ces réponses pour être heureux et vous ne les avez pas, donc il y a bien un malaise qui se créé, une distance qui se créée entre ce que vous êtes et ce que vous devriez être pour être heureux.

Si je peux vous donner 5 bons conseils pour balayer et apaiser tout ça, eh bien, le premier conseil ça va être d’accueillir vos angoisses, elles ne sont pas là pour rien. Il ne sert à rien de taper dessus, il ne sert à rien d’essayer de refreiner vos angoisses, de les refouler, de les bloquer à l’intérieur de vous, elles sont là parce qu’elles ont un message à vous délivrer. Donc, accueillez-les. Elles ont besoin d’évoluer en vous pour prendre fin. Elles ont un message à vous donner et il ne sert à rien donc, d’essayer de les faire taire dès qu’elles parlent. Ecoutez le message qu’elles ont à vous donner. Ça va peut-être faire bizarre de laisser l’angoisse être là, mais laissez là être là. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle pourra partir au plus vite.

Le deuxième bon conseil que je peux vous donner, ça va être de comprendre de quoi vous avez peur. Eh bien oui, si vous voulez révéler votre angoisse, il va falloir agir, il va falloir soit modifier la situation dont vous avez peur, soit vous adapter pour la traverser. Mais nous y reviendrons plutard. Donc, comprenez de quoi vous avez peur, dans quelle situation est-ce que vous ne voulez pas vous trouver, quelle situation précise est-ce que vous voulez éviter d’affronter. Par situation, j’entends qu’est-ce qui se passe concrètement en vous ? Comment telle personne vous parle ? Comment vous, vous régissez à la façon dont elle vous parle ? Quel évènement précis se produit dans votre vie ? Quel impact cela a dans votre vie matérielle autour de vous ? Et quel impact, vous allez vous-même avoir en vous ? Et quel sentiment est-ce que vous voulez éviter de ressentir ? Vous n’avez pas forcément toutes les réponses à ces questions, mais c’est quand même intéressant de se pencher dessus

Le troisième gros conseil que je peux vous donner, ça va être une stratégie que vous allez adopter pour faire face à la situation dont vous avez peur. Pour ça, il convient de voir si la situation est évitable ou inévitable. Est-ce que pour vous sentir libre, apaisé et être heureux, il vous faudra traverser cette situation une bonne fois pour toute, l’affronter, que vous n’avez pas le choix, que quoi que vous fassiez pour éviter cette situation, elle se présente toujours à vous. Ou bien, est-ce que cette situation est évitable ? Est-ce que vous pouvez l’évitez ? Pour savoir si la situation est évitable ou inévitable, il convient d’essayer de l’éviter. Essayez tout ce que vous pouvez pour éviter de vous trouver dans la situation de danger. Essayez le pendant plusieurs jours, pendant plusieurs mois, plusieurs années même peut-être. Et une fois que vous voyez que cette situation, elle est toujours proche de vous, que vous risquez toujours de vous y retrouver confronté, eh bien décidez de l’affronter. Et le jour où vous arrêtez de fuir, il vous reste deux choix : le combat ou l’adaptation. Le combat ça va être vous qui allez agir pour modifier la réalité extérieur, pour modifier votre cadre de vie et faire en sorte que votre cadre de vie s’adapte à vos besoins et ne vous fasse plus vous ressentir dans l’insécurité. Donc ça convient d’être dans l’action, d’agir, de faire bouger les choses, d’arrêter de fuir, de faire face à la situation. La deuxième stratégie ça va être l’adaptation. Si vous êtes obligé d’affronter la situation dangereuse, temporairement bien entendu, pas pour toujours. Si vous êtes obligé de la traverser temporairement, il va falloir vous adapter et arriver à rester calme dans cette situation le temps qu’elle dure, sachant qu’elle ne durera pas longtemps du tout, que c’est juste une petite passade.

On arrive au quatrième bon conseil, entrainez-vous palier par palier, étape par étape, pour affronter la situation dont vous avez peur. Pour cela, faites de la préparation mentale et constatez par vous-même que la situation que vous allez avoir à traverser, ce n’est pas une situation grave. C’est une situation neutre, c’est juste des faits qui produisent autour de vous. Il y a juste des faits extérieurs qui se produisent autour de vous, et vous pouvez les supporter. Et même dans cette situation, si vous veniez à l’affronter, à être dans le manque, dans le conflit, dans l’agressivité, dans l’humiliation, dans le jugement, dans la violence, eh bien vous disposez de plusieurs solutions pour vous placer en sécurité. Vous pouvez agir, parler, demande de l’aide, et vous pouvez fuir. Vous pouvez faire plein de choses dans cette situation précise. Gardez votre calme et sachez que vous êtes apte à y faire face.

Et là, on en arrive, au cinquième et dernier bon conseil pour faire face aux situations angoissantes, entrainez-vous avec le souffle et la respiration. Faites des exercices de souffle et de respiration, non pas pour chasser votre angoisse, mais simplement pour vous calmer. Et savoir que vous avez la capacité d’être calme, tout en traversant une situation angoissante, que cette situation n’est pas dangereuse, que vous pouvez vous stabiliser et rester zen, rester droit et centré pendant que vous faites face à cette situation. Et donc, cette situation n’est plus un danger, car vous la vivez bien, car vous n’avez plus d’émotions, de souffrances et de peurs et de colères, dans cette situation angoissante, mais simplement du calme, de la droiture. Donc, cette situation est neutre et vous pouvez l’affronter. Il n’y a plus de raison de chercher à la fuir par tous les moyens, il n’y a plus de raison que ça vous obsède. Comme exercice de souffle, vous pouvez par exemple prendre une inspiration profonde, retenir l’air, tension douce du corps, vous contractez vos muscles, expulsion de l’air et relâchement. Et vous pouvez faire ça, plusieurs fois de suite. Ça permet de stabiliser vos fonctions vitales, de stabiliser votre esprit, et ça c’est utile pour vous entrainer à traverser une situation précise que vous ne pouvez pas éviter.

Pour résumer sur les angoisses, avec ces conseils que je vous ai donnés, vous avez déjà les bons outils pour comprendre mieux votre situation et vous entrainer à y faire face et ne plus être angoissé dans les situations dangereuses. L’angoisse se produit lorsque vous êtes persuadé qu’une situation est un danger pour vous. Si vous croyez qu’elle est un danger, c’est parce que vous pensez que vous allez vivre mal la situation. Et si vous la vivez mal, c’est parce vous l’émotionnel de souffrance, du stress, de la peur ou de la colère, ou de la tristesse lorsque vous affrontez cette situation-là, c’est tout. Si vous arriver à affronter cette situation de manière calme, centré et détendu, vous n’aurez plus d’angoisse liée au même objet d’angoisse. Néanmoins si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement d’un professionnel pour passer au-delà d’une épreuve difficile, pour traverser une période difficile dans votre vie ou effectuer une préparation mentale, je suis disponible en sophrologie et en coaching dans la ville de Toulouse ou bien, je consulte par Skype et par téléphone. Il y a le lien pour me consulter dans la description. Dans tous les cas, je vous invite à vous abonner à ma chaine YouTube, pour ne pas manquer mes prochaines vidéos.

Je vous souhaite une belle vie, je vous souhaite d’affronter vos angoisses, de voir que ce n’est pas si terrible et de vous sentir l’esprit libéré de tout ce fardeau, de toutes ces pensées qui cherchent à éviter tout ça. Affrontez-le, ce n’est pas un danger et tout va bien avec modération.

C’étant Stan Carrey, sophrologue et coach en développement personnel. Je vous souhaite une belle vie et je vous dis à bientôt. Au revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *